Que signifie la productivité positive et comment l’appliquer au quotidien ?

La productivité positive est-elle une utopie ?

Peut-on réellement être productif et heureux au travail ?

Quels sont les facteurs qui font qu’on est heureux de travailler et en quoi cela peut-il décupler notre productivité ?

Autant de questions que je vous propose d’explorer dans cet article pétillant ! Je vous y invite à découvrir les secrets du bonheur au travail ! Rien que ça ! 😃


Productivité positive : définition

S’il faut définir la productivité positive, on peut probablement dire qu’il s’agit de concilier les besoins individuels et les compétences de chacun aux exigences et objectifs professionnels.

Cela prend en compte les besoins en termes de sécurité émotionnelle et psychologique de façon à ce que chaque individu se sente suffisamment à l’aise et autonome dans ses tâches quotidiennes. Cela permet de parvenir aux objectifs de l’entreprise en douceur et sans connaitre aucune pression.

Le monde du travail a longtemps considéré les employés comme de simples outils au service du patron et des bénéfices. La direction fixe les objectifs en termes financiers et de projets et les employés n’ont qu’à s’arranger pour les atteindre. S’ils n’y arrivent pas c’est qu’ils ne sont pas suffisamment performants. Il suffit de les remplacer. Par des personnes plus malléables, plus efficaces. On les considère alors comme de simples rouages interchangeables de la machine Entreprise. Il est fait peu de cas de leur composante émotionnelle et psychologique.

Jusqu’à ce qu’on s’aperçoive qu’exiger toujours plus de ses employés, de ses managers, ça a ses limites. ❌

Les arrêts maladies se multiplient, le turn-over du personnel s’intensifie, l’efficacité générale décline et le tout combiné coûte très cher aux entreprises.

Certaines structures ont largement amélioré les conditions de travail de leur personnel en prenant en compte leurs besoins en termes de bien-être et d’environnement de travail.

Ces organismes se sont très vite aperçus que contribuer au bonheur de leurs salariés pouvait augmenter leur productivité de façon drastique. De plus ils sont plus engagés dans l’entreprise et plus créatifs, ce qui impacte également le chiffre d’affaires de façon plus que satisfaisante. 🤑

De plus en plus d’entreprises ont alors développé ce qu’on appelle aujourd’hui la productivité positive. La plus emblématique d’entre-elles dans ce domaine est probablement Google. La société met tout en œuvre pour que leurs employés évoluent dans un environnement de travail idéal pour eux.

happy work


Mes conseils pour être productif et heureux

On peut trouver étonnant de lire les mots « Productivité » et « Bonheur » dans la même phrase. Et pourtant ce mariage improbable est une des clés pour trouver plaisir à réaliser nos activités professionnelles.

Si vous êtes salarié et que votre employeur est loin de ces pratiques, vous pouvez organiser vous-même l’organisation positive de votre productivité. De même si vous êtes indépendant, il est quasi nécessaire de parvenir à créer les conditions pour être productif et heureux.

Le terme « Productif » a une connotation un peu masochiste. On pense qu’il est nécessaire de souffrir et de travailler dur pour être productif. En fait c’est tout le contraire : il est nécessaire de créer les conditions de bonheur qui nous amènent à être heureux au travail. C’est seulement à partir de ce moment qu’on devient plus productif et créatif. Sans effort. Naturellement.

Alors, comment faire pour suivre le chemin du bonheur au travail ? 🤔

Voici mes 5 meilleurs conseils pour y parvenir :


1) Connaissez vos besoins

Chacun a une manière différente de travailler, sa propre définition du bonheur, des leviers de motivation qui lui sont propres.

Aussi, pour que la productivité positive puisse fonctionner, il faut bien connaitre vos ressorts psychologiques. De cette façon, vous pouvez déterminer ce qui vous motive dans vos activités professionnelles. 👍


2) Limitez les interruptions

Les interruptions sont un des principaux facteurs de démotivation.

Outre le temps qu’on a été interrompu, il faut y ajouter le temps qu’on met à se reconcentrer.  Cela peut aller jusqu’à 30 min ! Multipliez ce temps par le nombre de fois où vous pouvez être interrompu dans une journée, vous comprenez pourquoi c’est un critère à prendre en compte dans la productivité.

De plus, on est souvent frustrés de ne pas avancer assez vite dans un projet. Si c’est en partie dû à des facteurs qu’on ne maitrise pas comme des interruptions extérieures, c’est d’autant plus rageant. Cela peut causer stress et anxiété.

Pour tenter d’y remédier, vous pouvez indiquer à vos collègues, clients et famille (si vous travaillez à la maison), les moments de la journée durant lesquels ils peuvent vous solliciter. ⌚️ Cela limitera grandement les interruptions.


3) Batchez vos tâches

Le batching dans le business est une technique qui consiste à regrouper des tâches similaires pour les effectuer successivement.

Notre cerveau est alors concentré sur un seul type de tâche, ce qui nous permet d’être beaucoup plus efficace. 🧠

Cette technique est très simple et très puissante en termes de productivité !


4) Soyez pleinement présent et concentré

Un autre secret de la productivité est d’être pleinement et entièrement à ce qu’on fait.

Il s’agit d’être réellement concentré sur la tâche qu’on réalise à l’instant T, sans laisser errer notre esprit sur d’autres pensées.

Si vous réalisez une mission tout en pensant à ce que vous allez manger à midi, vous êtes efficace à 10 % !

Soyez concentré à 100 % pendant au moins 45 à 60 min d’affilée. Vous en serez pleinement satisfait et le temps vous paraitra moins long.


5) Fixez vos objectifs et tenez-vous y !

Consacrez une heure en fin de semaine pour définir vos objectifs de la semaine suivante.

Ensuite vous n’avez plus à y penser. Le reste de la semaine vous vous transformez en simple exécutant des tâches que vous avez-vous-même défini. Et c’est plus reposant pour votre cerveau ! 😌

Faites une chose à la fois, jusqu’au bout sans penser à la tâche suivante. Ne vous fixez pas plus de 3 objectifs par jour.


J’espère avoir contribué à votre bonheur grâce à cet article ! Qu’avez-vous appris en le lisant. Cela vous a-t-il étonné ? Dites-moi tout en commentaires !

Vous aimerez à coup sûr ces articles :