Comment bien utiliser Google Analytics pour son business ?

google analytics

Google Analytics est un outil très complet, peut-être même trop car il est facile de s’y perdre ! Je vous propose, dans cet article, de n’aborder que les points essentiels qui doivent être travaillés et les actions immédiates à engager. Suivez-moi, je vous montre comment améliorer le taux de conversion de votre site en comprenant mieux vos visiteurs.


Suivre le taux de conversion sur Google Analytics

Le taux de conversion est le pourcentage de visiteurs qui passent à l’action. Votre objectif est donc qu’il soit le plus élevé possible. Pour un site e-commerce, cela signifie « effectuer un achat ». Pour un site de contenu, ce peut être « remplir un formulaire », « répondre à un sondage »…

Le taux de conversion moyen se situe entre 1,4 et 4% pour une vente. Si vous atteignez 3%, vous pouvez généralement vous estimer heureux. ?

conversion google analytics


Analyser ces taux de conversion

Vous pouvez mesurer la proportion des résultats de recherche naturelle dans le nombre de conversions en vous rendant sur :

Conversions => Entonnoirs multi-canaux => Conversions indirectes

Ce rapport compare les périodes et l’apport des différentes sources de trafic dans la conversion de votre site. Si les résultats naturels sont à la baisse, vous devez vous interroger sur la qualification du trafic qui arrive par ce biais.

Enfin, vous avez accès à la provenance géographique et au type d’audience, données essentielles si vous fonctionnez sur du local.


Surveiller le taux de rebond

Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui ne visitent qu’une seule page avant de quitter le site. Il ne dépend absolument pas du temps passé sur le site. Il est différent pour chaque site. S’il est haut, ce n’est pas forcément mauvais signe.

Sur certains sites informatifs, il est normal que le visiteur reste longtemps sur la page qui l’intéresse. Il n’ira pas forcément en visiter une autre s’il a obtenu les informations qui l’intéressaient. Le taux de rebond est alors très haut. A l’opposé, un site dont le contenu ne satisfait pas l’audience peut avoir un taux de rebond bas : les internautes visitent plusieurs pages à la suite sans trouver ce qu’ils cherchent et quittent le site mécontents. ?


Différencier le taux de rebond

Vous devez analyser votre taux de rebond selon les caractéristiques de votre contenu. Des statistiques ont été établies selon les secteurs pour établir le taux de rebond moyen :

  • sites de service : 10 à 30%
  • sites one-page : 70 à 90%
  • portails : 10 à 30%
  • sites de contenu : 40 à 60%
  • générateur de lead : 30 à 50%
  • boutiques e-commerce : 20 à 40%

Il est plus intéressant de regarder votre taux de rebond pour chaque page (Comportement => contenu => détail par URL). Cela vous permet de découvrir lesquelles de vos landing pages sont efficaces et lesquelles posent problème.

 

taux de rebond analytics

Ce sont les pages qui ont un taux de rebond élevé que vous devez travailler, sauf si le contenu est informatif et dense comme nous l’avons vu plus haut.

Peut-être sont-elles de mauvaise qualité ? Ou bien, ne correspondent-elles pas à l’attente de l’internaute parce qu’il y a un décalage entre le titre et le contenu ? C’est pourquoi il est déconseillé d’utiliser certains mots-clés seuls alors que leur sens est double. Par exemple, précisez le mot « batterie » sinon un automobiliste cherchant un accessoire pour sa voiture sera déçu que vous vendiez un instrument de musique. Il quittera le site immédiatement et Google en sera fâché et vous rétrogradera dans son classement. ?

Dans tous les cas, je ne saurais trop souligner l’importance de prendre soin de la sémantique de vos articles, pour votre SEO.


Comprendre le comportement des visiteurs de votre site

Pour avoir un bon taux de conversion, il faut forcément générer beaucoup de trafic et, pour l’améliorer, comprendre son comportement.

Le menu Acquisition vous indique d’où viennent vos visiteurs.  En vous rendant dans :

Acquisition => Tout le trafic => Canaux,

vous pouvez comparer l’évolution du trafic dans le temps pour connaître la croissance de votre site.

Dans le menu temps réel, vous voyez en direct qui visite votre site, sur quelles pages, quelle est leur localisation, les mots-clés utilisés…

Prenez aussi le temps d’éplucher le menu Audience, vous y apprenez énormément sur vos visiteurs dans l’élément de menu « Explorateur d’utilisateurs ». En cliquant sur l’ID d’un visiteur, vous apprenez :

  • la date de sa dernière visite,
  • la catégorie d’appareil qu’il utilise pour surfer,
  • la plate-forme,
  • la date d’acquisition,
  • le canal d’acquisition,
  • la source/support,
  • la campagne s’il y a lieu.

En cliquant sur chaque horaire, vous connaissez tous les détails de chaque session. Cela vous renseigne sur l’efficacité de la structure et le contenu de votre site.

Vous devez connaître vos visiteurs et leur comportement par cœur, c’est grâce à cela que vous allez améliorer votre site pour leur plaire.


Pister vos visiteurs avec le rapport « Site Search »

En vous rendant dans

Comportement => Site Search => Vue d’ensemble,

vous saurez comment ils naviguent à l’intérieur de votre site (Pour configurer votre Site Search, rendez-vous sur la documentation Google.). Ce rapport vous donne les mots-clés utilisés dans le moteur de recherche interne à votre site. Si certains n’aboutissent pas, c’est qu’il vous manque du contenu. Ainsi, vous connaissez les sujets sur lesquels doivent porter vos prochains articles !

Dans ce rapport, vous trouvez :

  • le nombre de sessions avec recherche
  • Combien de recherches uniques
  • la quantité de pages vues après recherche
  • les statistiques des sorties du site après recherche
  • le pourcentage de recherches affinées après une première recherche
  • le temps passé après recherche

Ces données clarifient ainsi si votre audience trouve ce qui lui convient sur votre site, il ne vous reste plus qu’à combler les parties faibles ou manquantes ! ?


Analyser le comportement pour les site e-commerce

Dans

Conversion => Commerce électronique,

Google Analytics vous établit un rapport sur vos acheteurs. Vous saurez qui a quitté votre site avant d’avoir terminé la transaction, le chiffre d’affaires dû aux coupons de réduction, le nombre de ventes, le panier moyen, les retombées d’une affiliation…

Si vous avez une boutique e-commerce, ce sera un de vos menus préférés !

ecommerce


Les rapports de pages de destination

Grâce au rapport de page de destination, vous déterminez vos landing pages et ce sont celles-ci que vous devez travailler en priorité. Elles sont la vitrine de votre site et on n’entre pas dans un commerce si la vitrine est dans un état négligé.

C’est dans

Comportement => Contenu du site => Pages de destination,

que vous trouvez quelles sont les pages qui ont le meilleur taux de conversion et celles qui fonctionnent moins bien. Vous devrez agir sur celles-ci en priorité.

Vous pouvez filtrer le trafic pour connaître par exemple qui vient chez vous depuis les réseaux sociaux et réviser s’il le faut votre stratégie de community management.


La vitesse de chargement des pages

J’ai abordé ce point maintes fois dans ces pages : avoir un site lent à charger est une catastrophe. L’internaute n’est pas patient et quitte votre site illico s’il met plusieurs secondes à se charger. De plus, l’impact est déplorable sur le SEO. Le rapport dans

Comportement => Vitesse du site => Temps de chargement des pages

vous indique les problèmes. Pour les régler, il existe de nombreux outils sur Internet afin d’améliorer ce temps de chargement. ⚡


Ne négligez jamais Google Analytics

Voilà déjà de quoi vous occuper sainement ! Travaillez tous ces points et, lorsque vous les maîtriserez parfaitement, vous pourrez prendre le temps d’aller explorer encore plus profondément Google Analytics qui est un outil super puissant.

Dans tous les cas, n’ignorez jamais cette partie primordiale de votre activité. L’analyse est un fondement dans les entreprises modernes, d’autant plus si vous êtes une start-up ou basez votre business à 100% sur la partie en ligne. Ne croyez pas comprendre vos prospects sans des chiffres précis à l’appui. Les données doivent être consultées et comprises pour le succès de vos projets.

Vous aimerez à coup sûr ces articles :