Pourquoi et comment monétiser sa communauté sans la faire fuir ?

monetiser-communaute-swello

Ah, l’argent des abonnés ! Vous savez, la fameuse sentence qui se moque des influenceurs cherchant à gagner de l’argent « sur le dos » de leur communauté. Au-delà de la blague, l’expression soulève une vraie question : comment, pourquoi, et surtout, faut-il monétiser sa communauté ? Est-ce que votre public va vous prendre pour un horrible capitaliste, assoiffé de profit, si vous osez glisser une publicité dans vos publications ou vidéos ?

Je vous présente ici un petit tour d’horizon de la question. On parlera publicité, affiliation, placement de produit, pourquoi et comment les utiliser. Ne fuyez pas tout de suite ! Vous allez voir que, comme les prises de sang, quand c’est bien fait, c’est parfaitement indolore. Et comme les prises de sang, c’est une étape essentielle vers des objectifs plus grands et plus nobles. 🌱


Comment gagner de l’argent avec les réseaux sociaux ?

Avant de partir dans un long et puissant débat philosophique sur les tenants et les aboutissants de la monétisation (je plaisante), je vais citer quelques procédés pour siphonner le précieux argent des abonnés (je plaisante encore).

Il en existe d’autres, mais voici quelques modes de monétisation parmi les plus connus.


La publicité

Vous pouvez inclure de la publicité sur vos vidéos Youtube, le fameux « El Dorado » (supposé) du net…

Vous le savez, les prérequis pour monétiser sa chaîne ont été durcis. Il faut actuellement (car oui, ça peut encore changer !) avoir au moins 1000 abonnés, et 4000 heures de visionnage cumulées sur les 12 derniers mois, pour prétendre activer les publicités sur votre chaîne.

Si vous atteignez ces seuils, déjà, bravo ; ensuite, vous aurez le choix de monétiser ou non certaines vidéos. 👏

Vous pourrez sélectionner certains types de publicités à afficher, les pays où les montrer, si vos vidéos de plus de 10 minutes comportent une coupure pub supplémentaire ou non…

Le placement de produit

Je reviendrai, plus loin, sur cette possibilité.


L’affiliation

L’affiliation consiste globalement à partager des liens vers des partenaires.

Vous postez une publication qui vante les mérites d’un produit ou service, en ajoutant un lien qui permet à votre communauté d’aller se le procurer. Quand vos abonnés achètent concrètement ce produit ou service via votre lien, vous touchez une commission sur la vente de la part de la marque (ou encore un gain forfaitaire par acquisition client, ou encore par objectif réalisé). Bah oui, quand même, vous augmentez leurs chiffres, ça mérite bien une petite compensation !

Pour ce canal, comme pour les autres en général, il est primordial que vous annonciez la couleur à vos abonnés.


Le placement de produit

Pour certains, avec le placement de produit, on commence à flirter avec le satanisme. 😈

Il consiste à placer, à un moment ou un autre, plus ou moins discrètement, une référence directe à une marque ou un produit dans une de vos publications.

Vous vous mettez au préalable d’accord avec la marque qui vous rémunère. Elle profite de votre notoriété pour faire découvrir ses produits à vos abonnés, et à quel point elle est sympa de vous fournir lesdits produits.

Attendez-vous au pire si vous avez le malheur de réaliser un placement de produit sans en avertir votre audience (petit garnement).

Les limites de la monétisation de sa communauté


Faut-il monétiser sa communauté ?

Bon, vous en savez plus désormais sur les manières classiques de monétiser sa communauté. La grande question est maintenant : faut-il le faire ? Quels sont les inconvénients et les avantages de la monétisation ?

Ça tombe bien, c’est justement l’objet de la suite de cet article ! 👇


Les limites de la monétisation de sa communauté

La monétisation de votre communauté, mal employée… peut vous faire perdre de l’argent !

Votre public, comme vous et moi, n’est pas vraiment accro à la publicité, quelle que soit sa forme.

Par conséquent, qu’importe votre média ou réseau, si vous l’utilisez :

  • simplement pour votre plaisir, pour partager une passion,
  • pour améliorer votre branding personnel ou la notoriété de votre entreprise,
  • pour faire la promotion de vos propres produits que vous vendez en ligne,

vous n’avez pas forcément intérêt à monétiser vos abonnés.

J’ai un très bon ami qui a récemment créé une chaîne YouTube. Il joue de la guitare et il partage sa passion en vidéos. Même s’il est encore assez loin des seuils requis pour pouvoir monétiser sa chaîne, l’idée ne lui frôle même pas l’esprit. Il a son boulot, sa famille, sa vie et ses autres loisirs : il n’a ni le temps, ni l’envie ni le besoin de gagner de l’argent avec YouTube, au risque de contrarier ses abonnés.

Ne faites pas fuir votre communauté si durement acquise


Ne faites pas fuir votre communauté si durement acquise

Car, comme on s’en doute, la principale limite de la monétisation est le risque d’agacer, voire faire fuir vos followers.

Encore une fois, personne n’aime être harcelé de publicités, surtout si elles sont récurrentes et sans aucun rapport avec votre activité. Si vous pratiquez une monétisation sauvage sans retenue ni logique, vous n’allez pas vraiment dégager de bénéfices, mais plutôt faire fondre votre audience. Je doute que ce soit votre objectif.

Concernant la publicité sur YouTube, il n’y a pas forcément de quoi rêver. Le mythe des « 1 euro les 1000 vues » a été démembré depuis bien longtemps. Comptez facilement 2 fois moins, et même moins que ça encore probablement…

  • SI la plate-forme daigne bien afficher des publicités ;
  • SI son robot n’a pas bloqué votre vidéo pour violation des droits d’auteur (il va sûrement s’y mettre de façon beaucoup plus violente à partir de maintenant, avec le récent durcissement législatif européen, le fameux article 13) ;
  • ET SI vos irréductibles abonnés n’ont pas de bloqueurs de publicités ;
  • MAIS AUSSI SI ils sont bel et bien systématiquement notifiés de toutes vos nouvelles vidéos ;
  • et ENFIN SI il vous reste quelque chose une fois déduits les frais, charges et taxes !

Bref, la légende du Youtubeur riche et célèbre devient fort difficile à réaliser pour les nouveaux entrants, il faut bien en être conscient ! Beaucoup (beaucoup !) d’appelés pour très (très !) peu d’élus.

Un zeste de transparence


Les intérêts de la monétisation des réseaux sociaux

En revanche, si vous savez utiliser la monétisation à bon escient, il s’agit évidemment d’un moyen très intéressant et efficace de vous procurer des revenus supplémentaires. Et les revenus supplémentaires, c’est plutôt cool. 💰😜

Qu’il s’agisse de publicité, d’affiliation, de placement de produit ou d’autres types de partenariats, ce genre de monétisation est devenu monnaie courante – sans mauvais jeu de mots.

Votre public ne sera pas désarçonné que vous vous y mettiez aussi, si cela est bien expliqué et dosé. Vous pouvez vous servir des revenus dégagés par la monétisation pour améliorer votre réseau social. Grâce à cela, vous y allouez un meilleur matériel. Vous aurez les moyens de proposer de nouvelles découvertes à vos abonnés… Ainsi, tout le monde y trouve son compte.

Plusieurs des canaux publicitaires à votre disposition ne coûteront pas un centime à votre audience. Si les gens vous soutiennent sincèrement, ils se feront un plaisir de vous aider. Cela ne leur demande que quelques secondes de leur temps, plutôt que de leur argent. Et ce pour le plus grand bénéfice de tout le monde, n’est-ce pas merveilleux ?


Comment réussir sa monétisation et garder son audience

Maintenant, il s’agit de ne pas faire n’importe quoi. Si vous êtes vidéaste sur YouTube et que votre vidéo comporte cinq coupures pub, j’ai quelques doutes sur le degré de bonheur que vous offrez à vos abonnés.

De même, si vos comptes Twitter ou Instagram sont bourrés de placements de produits ou liens d’affiliation, et que les publications normales jouent à cache-cache au milieu : vous ne m’avez pas bien compris. C’est tout l’inverse qu’il faut faire.


Un zeste de transparence

Soyez d’une transparence totale avec votre communauté. Comme je disais plus tôt, si vous usez de l’affiliation, et surtout, surtout, du placement de produit : signalez-le ! Ne serait-ce qu’au niveau légal, sachez que c’est obligatoire. Même si dans les faits, les autorités ne veillent pas vraiment avec beaucoup de rigueur au respect de la loi… On n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise.

Mais au-delà du cadre juridique, c’est surtout d’un point de vue moral que vous en prendrez plein les dents, si vous vous amusez à faire un placement de produit non annoncé.

Le public ne rigole pas du tout avec ça. La pratique et la tradition sont venues naturellement confirmer la loi, en imposant de signaler clairement tout placement de produit. Ainsi, votre communauté n’a pas l’impression qu’on tente de la « gruger ».

Un soupçon d’honnêteté


Un soupçon d’honnêteté

N’hésitez pas non plus à être honnête et direct avec vos abonnés. Vous pouvez leur dire, textuellement : « Salut les amis, j’ai besoin d’argent pour vous présenter dans le futur du contenu encore plus incroyable. Qu’est-ce que vous penseriez si je faisais un peu plus de placements de produits ou de contenus sponsorisés ? ».

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, si des créateurs dont j’apprécie tout particulièrement le travail me parlent comme ça, je n’aurais qu’une envie : les soutenir et les encourager dans cette voie.

L’honnêteté recouvre aussi le type de partenariat que vous acceptez. Si votre créneau est le véganisme et que s’affiche une publicité pour Charal, m’est avis que vos abonnés risquent de mal le prendre ! 😂

Il est ainsi évident qu’il est plus sain de présenter un produit ou service que vous avez réellement testé et que vous appréciez vraiment !

Il est toujours drôle de voir ces célébrités vanter un téléphone Android par un message envoyé de leur iPhone… Mais qui leur fera confiance ensuite ?

Un soupçon d’honnêteté


Une pincée de bon sens

Enfin, faites preuve de bon sens dans votre monétisation. Si vous avez demandé l’avis de votre public, et qu’il refuse catégoriquement de voir la moindre publicité, ne le lui imposez pas. Sachez aussi utiliser la monétisation avec parcimonie. Ce n’est pas parce que votre communauté vous soutient qu’elle acceptera que votre réseau social devienne à 90 % une régie publicitaire.

Ne promouvez pas des produits ou services auxquels vous ne croyez pas vous-même. Ne faites pas non plus comme ce candidat de téléréalité qui, dans un tweet le montrant tout sourire, faisait à la fois la promotion d’un dentifrice, tout en rendant hommage à un de ses compagnons mort quelques jours plus tôt.


Le fin mot de l’histoire

En bref, monétiser sa communauté peut être une bonne chose, et un formidable atout pour vivre de sa passion. Si vous le faites avec honnêteté, transparence et sincérité, alors votre audience vous soutiendra. Elle sera heureuse de pouvoir participer à votre développement.

Il existe d’ailleurs des sites externes qui lui permettent précisément de vous aider financièrement, comme par exemple Tipeee ou uTip. Les followers peuvent y donner de leur temps ou de leur argent pour vous fournir des compléments de revenus.

À vous d’être transparent et droit dans vos bottes. Dans ce cas, je vous assure que la monétisation de votre communauté se fera tout naturellement !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.