Copyright : comment obtenir l’autorisation d’utiliser le contenu de quelqu’un d’autre

copyright

« Est-ce que je peux utiliser cette image ou cette vidéo ? » est une question qu’on ne se pose pas souvent, mais qui arrive un jour ou l’autre quand on agit sur les réseaux sociaux. Que vous soyez responsable marketing ou influenceur, vous serez un jour tenté d’utiliser les œuvres audiovisuelles de quelqu’un d’autre. Peut-être que ce contenu correspond à votre marque, vous mentionne, ou simplement vous plaît, et vous permettrait d’avoir votre publication du jour ?

Vous pouvez très bien avoir cette envie sans que ce soit répréhensible. Encore mieux, vous pouvez même la mettre en application !

Cependant, il ne faut pas le faire n’importe comment. En effet, hors de question « d’emprunter » un contenu sans mot dire à son créateur original ! Imaginez-vous partager une photo de chaton amusante, et vous retrouver devant le juge pour violation de droit d’auteur. Ce serait plutôt dommage, je pense (et un peu ridicule, aussi). 🙀

Ensemble, nous allons faire un point sur les bonnes manières à adopter pour la réutilisation du contenu de quelqu’un d’autre. Il vous faudra respecter les droits de propriété intellectuelle, qui couvrent notamment le contenu littéraire et artistique. En bref, que ce soit un texte, une vidéo ou une photo, tout est soumis au droit d’auteur !

Bafouer le copyright : quels sont les risques ?


Les avantages à utiliser le contenu de quelqu’un d’autre

Utiliser le contenu de quelqu’un d’autre peut-être très utile pour la réputation d’un de vos produits ou votre image de marque. Imaginons que vous vendiez des kits de maquillage, et qu’une cliente (ou un client) l’utilise et montre son visage dans une photo avec un hashtag vous mentionnant.

Ce serait du pain béni pour vous de republier ce contenu sur votre page. Vous ne seriez plus le seul à faire votre promotion : cette personne le ferait à votre place avec cette publication !

Vous y gagneriez en proximité avec le public, ainsi qu’en visibilité. D’ailleurs, ce serait aussi le cas de la personne dont vous republieriez le contenu. Toutefois, attention : ce n’est pas parce que cela serait avantageux pour elle que vous pouvez vous passer de sa permission.


Bafouer le copyright : quels sont les risques ?

Beaucoup de marques, suivant le principe « Si ça te fait gagner en popularité, il n’y a pas de raison que ça te déplaise », utilisent à foison du contenu sans autorisation préalable. La plupart du temps, les personnes au contenu « emprunté » ne se plaignent pas. Elles sont satisfaites de la promotion faite par la marque, ou n’ont pas le temps, l’envie ou l’argent d’intenter un procès pour ça.

Cependant, si vous empruntez continuellement du contenu sans autorisation, inévitablement, vous tomberez sur quelqu’un qui vous en tiendra rigueur, et qui pourra vous traîner au tribunal.

Et il aurait bien raison ! Après tout, son contenu est soumis à copyright, et il a le droit de protéger ses droits d’auteur. Qu’importent vos bonnes intentions ou votre réputation, vous pourriez y perdre gros, car toute reproduction non autorisée de contenu sur internet, totale ou partielle, reste interdite.

Le créateur peut porter réclamation pour retirer son contenu de vos publications, ou une compensation financière pour son usage. Dans le pire des cas, il peut vous poursuivre en justice, et vous pouvez subir une peine de 3 ans de prison et 300 000 € d’amende (Article L335-2 du Code de la propriété intellectuelle). Le droit français ne rigole pas avec le droit d’auteur, et les autres pays ne sont pas tendres non plus. ⚖️

Comment obtenir l’autorisation d’utiliser le contenu d’un tiers ?


Comment obtenir l’autorisation d’utiliser le contenu d’un tiers ?

Pour avoir l’autorisation légale d’utiliser le contenu d’un tiers, il faut, tenez-vous bien… 🥁la lui demander !

Oui, c’est un peu du même niveau que de frapper à la porte pour demander d’entrer. Cependant, le savoir-vivre, c’est aussi important en ligne !

Il faut savoir demander cet accord préalable en y mettant les formes. Un « Coucou, je peux utiliser votre contenu ? » risque de ne pas être très bien reçu. Voici un exemple de message que vous pouvez envoyer :

« Bonjour, cher Jean-Paul ! Je suis le représentant de Canaillou, entreprise spécialisée dans la vente de jouets pour chat. La dernière vidéo publiée sur votre page, où votre chaton joue avec un bout de plastique, est hilarante, et nous avons envie de la republier sur notre page à des fins promotionnelles. Vous seriez bien entendu crédité. »

Ajoutez avec cela un petit code de réduction sur votre boutique en ligne, et vous aurez de bonnes chances d’obtenir l’autorisation du créateur pour utiliser son contenu. Est-ce aussi simple que ça ? Presque !

Optimiser ses demandes d’autorisation de contenu


Demander, c’est bien, enregistrer, c’est prudent !

Hélas, même si un créateur vous donne l’autorisation d’utiliser son contenu, vous n’êtes pas à l’abri d’un mauvais tour de sa part. Il pourrait effacer sa réponse plus tard, et prétendre qu’il n’a jamais donné son autorisation, afin de vous menacer de faire appel à la loi contre vous. Ce n’est pas très courant, mais on trouve des personnes malhonnêtes partout.

Pour vous prémunir contre ce type de désagréments, gardez en mémoire vos échanges avec les créateurs. Conservez les mails, et prenez des captures d’écran si la discussion a eu lieu sur une boîte de dialogue. Si vous êtes très procédurier, vous pouvez même créer un formulaire à signer pour obtenir une autorisation d’utilisation de contenu. Le principal, c’est qu’au cas où l’auteur se retournerait contre vous, vous ayez une preuve de son accord. Cela prouvera votre bonne foi au tribunal.

Désormais, vous savez comment obtenir une demande d’autorisation de contenu, tout en vous protégeant ! 🥳


Optimiser ses demandes d’autorisation de contenu

Comme mentionné un peu plus haut, vous pouvez, pour chaque contenu qui vous intéresse, envoyer un message à son auteur pour demander son autorisation d’utilisation. Cependant, si vous vous entendez très bien avec le client ou l’influenceur qui parle de vous, vous devriez envisager de signer un contrat.

En effet, dans ces cas-là, au lieu de répéter la démarche pour chaque contenu, vous pourriez conclure un accord qui vous simplifierait la tâche. Par exemple, un contrat peut permettre à un influenceur de vous céder ses droits d’auteurs, à condition que vous le rémunériez pour ses publications.

Vous pouvez peut-être craindre d’investir trop de moyens dans un tel partenariat, mais les gains que vous en tirerez seront conséquents.

Optimiser ses demandes d’autorisation de contenu


On peut emprunter du contenu, mais en respectant les droits d’auteur

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour demander à emprunter le contenu de quelqu’un d’autre !

Cependant, il vous faudra être très respectueux de la paternité des contenus, chacun considéré comme une « œuvre ». De ce fait, pour exploiter l’œuvre, vous devez avoir l’accord de l’auteur concerné. Sinon, vous prendrez de grands risques sur des questions légales.

Vous avez néanmoins de très nombreux avantages à emprunter du contenu pour le republier sur votre page ou votre site.

  • D’une part, cela donne l’occasion parfaite de nouer des partenariats.
  • Grâce à des réseaux de partenaires, vous pourrez atteindre un public plus grand.
  • Vous gagnerez davantage en popularité et en followers.
  • Vous vous rapprocherez aussi de votre public avec de telles méthodes, et votre marque sera plus humaine, et donc appréciée.

Si cela peut sembler excessif de demander l’autorisation pour chaque contenu, et d’enregistrer chaque échange, c’est toutefois indispensable pour avoir une réputation exemplaire en ligne.

Vous pouvez automatiser ce processus avec des messages pré-écrits ou des formulaires. Vous pouvez également signer un contrat avec les influenceurs dont les contenus sont les plus pertinents pour votre marque.

Amélioration de votre réputation, de la portée de vos publications, de votre référencement : vous avez tout à gagner à utiliser le contenu de tiers avec leur autorisation. Respectez ces quelques règles, et vous serez sûr de pouvoir profiter au maximum de cette méthode en toute sécurité… Ce qui ne vous dispense pas de créer votre propre contenu en ligne !


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.