Plan de communication : 6 étapes pour réussir sa communication

plan de communication

Depuis toujours, l’information est le pouvoir. Ce dicton devient de plus en plus vrai à l’ère des médias numériques. Il existe désormais d’innombrables outils pour diffuser ses propos et ses idées en ligne : Facebook, Instagram, Twitter, YouTube… Vous avez l’embarras du choix pour communiquer avec du public. Cette recherche de public est d’autant plus importante que le succès de votre activité, de votre commerce ou de votre entreprise dépend de votre audience. Dès que vous avez un nouveau service à proposer, un produit exceptionnel à vendre, vous devez prévoir un plan de communication. En somme, préparer votre campagne d’information.

Cette préparation est vitale, car ce n’est pas en dispersant des flyers aux quatre vents que vous ferez une bonne communication ! Si vous voulez que votre communication soit réussie, vous devrez planifier son but, son public, son budget, et d’autres choses encore.

Sans plus attendre, je vais vous partager le top 6 des étapes indispensables à suivre pour concevoir un plan de communication efficace.


1) Déterminez le but de votre communication

La toute première étape avant de développer votre plan de communication, c’est de savoir pourquoi vous avez besoin de communiquer ! 🤔

En effet, une campagne de promotion, d’information ou de sensibilisation représente un investissement, aussi bien financier qu’humain. Vous ne serez pas « débarrassé » de votre campagne une fois qu’elle aura été faite : vous devrez suivre ses impacts, sa portée, et la mettre à jour.

En bref, vous ne devez jamais communiquer à la légère, et toujours avoir un objectif important derrière une campagne de communication. Vous pouvez répondre à un besoin de reconnaissance de votre entreprise, booster vos ventes, trouver de nouveaux clients, répliquer à une publication de la concurrence, sensibiliser votre public sur un sujet…

Ce ne sont pas les raisons qui manquent pour vouloir communiquer.

C’est pour cela qu’il faut bien définir la raison principale de sa campagne de communication, afin de l’axer sur un objectif précis. Si vous vous dispersez dans les objectifs de votre campagne, elle perdra obligatoirement en portée.

2) Ciblez votre public


2) Ciblez votre public

On ne peut pas définir son plan de communication sans définir son public. Les plus ambitieux d’entre vous se diront peut-être « Je veux atteindre tous les publics ! ». Le problème est qu’il n’existe pas de langage universel de la communication, fonctionnant avec tout le monde.

Vous ne pouvez pas dire les choses de la même manière à un adolescent qu’à un cadre. Imaginez simplement : est-ce que vous choisiriez le tutoiement ou le vouvoiement ? Ce n’est que l’un des nombreux aspects à prendre en compte dans votre plan de communication !

Plus votre public sera large, plus votre message devra être générique, et plus il sera passe-partout. De ce fait, votre campagne risque de faire un gros flop. Cela ne sert à rien d’être vu de tout le monde si personne n’est attiré par votre communication trop banale.

À l’inverse, plus votre public est restreint, plus vous pourrez personnaliser votre campagne de communication et la rendre efficace. Bon, il ne faut pas non plus exagérer, en voulant cibler spécifiquement les retraités borgnes unijambistes adeptes du jazz. Cependant, si vous visez une tranche d’âge, comme 14-18 ans, vous pourrez adapter votre communication pour un tel public. Votre campagne aura donc plus de chances de leur « parler », et d’avoir une bonne portée médiatique.

L’idéal est de pousser votre analyse à la création d’un persona : identifier les questionnement, parcours, besoins, motivations et craintes de votre client idéal.

3) Choisissez vos moyens de communication


3) Choisissez vos moyens de communication

Ce n’est pas le tout de savoir pourquoi et avec quel public cible faire sa communication. Il vous faut aussi déterminer comment la faire.

  • Allez-vous envoyer une seule publication sur les réseaux sociaux, ou plusieurs ?
  • À quelle fréquence ?
  • Enverrez-vous un texte, une photo, une vidéo ?
  • Passerez-vous par Twitter, Instagram, LinkedIn, YouTube, Facebook ?
  • Associerez-vous des influenceurs ?

Et je ne parle ici que de la partie online ! Vous pouvez aussi opter pour une publicité « comme à l’époque », avec des affichages publics, des distributions de flyers, des annonces dans des journaux ou des revues. 📰

Vos moyens de communication auront une influence sur le montant de votre budget, et dépendront de votre public cible.

Si vous visez les femmes de plus de soixante-cinq ans, il y aura davantage de chances que votre voisine retraitée Marie-Thérèse aperçoive votre publicité dans une revue que sur son iPhone. C’est pour cela qu’il est aussi nécessaire de bien choisir ses moyens de communication.

4) Définissez le contenu de votre message


4) Définissez le contenu de votre message

C’est peut-être la première chose à laquelle vous avez pensé, mais cela reste une étape sur laquelle il faut passer beaucoup de temps.

Le contenu de votre message dépendra de votre public et de votre but. Si vous visez un public étudiant, vous pouvez envisager d’employer le tutoiement, par exemple. Si vous visez un public féminin, vous pouvez insérer un lien vers votre page Pinterest.

Dans tous les cas, votre message devra être relativement court, et marquant. Vous ne devez pas expliquer à votre public ce que vous faites, mais lui montrer ce que vous lui proposez… Et même mieux : ce qu’il va obtenir grâce à votre offre.

Vous devrez faire en sorte d’attirer son attention et son intérêt, déclencher en lui des émotions.

Enfin, si vous voulez optimiser la visibilité de votre publication, vous devrez y ajouter une image ou une vidéo. Les publications ne contenant que du texte sont bien moins consultées que les publications comprenant du contenu visuel. Cela s’applique également pour les publications sur papier (même s’il est difficile d’insérer un lecteur YouTube dans un magazine, je vous l’accorde).

5) Établissez le budget de votre plan de communication


5) Établissez le budget de votre plan de communication

Ce n’est qu’une fois que vous avez esquissé le plus gros de votre plan de communication que vous pourrez calculer le budget. La plupart de vos actions auront un coût.

  • Si vous communiquez par la presse ou l’affichage public, vous devrez payer les journaux concernés ou les emplacements de panneaux publicitaires.
  • Si vous publiez sur Facebook, vous pouvez être amené à payer pour mieux référencer votre page ou votre campagne de communication.
  • Des images ou vidéos déjà existantes que vous voudrez utiliser ne seront sûrement pas libres de droit. Il faudra peut-être payer leur auteur pour pouvoir vous en servir.
  • Si un influenceur accepte de s’associer avec vous, ce ne sera peut-être pas gratuit.
  • Et si vous voulez créer votre propre vidéo, image ou même texte, vous devrez probablement payer quelqu’un pour le faire.

L’idée est là : tout se paye ! 💸

Vous devrez être assuré que vous aurez un bon retour sur investissement, ou ROI (« return on investment »). Le ROI se calcule en soustrayant le coût de l’investissement à ses gains, et en divisant le résultat par le coût de l’investissement. Le résultat, en pourcentage, vous dira si le jeu en vaut la chandelle ou non.

6) Évaluez les résultats de votre plan de communication


6) Évaluez les résultats de votre plan de communication

Votre plan de communication ne s’arrête pas au lancement de votre campagne : vous devrez ensuite mesurer sa portée et son efficacité au jour le jour.

Vous pourrez vérifier cela par vos chiffres de ventes, vos visites et interactions sur votre site internet ou vos profils de réseaux sociaux… Si vous avez des résultats faibles, ou que vous touchez un public différent de celui visé, c’est qu’il vous faut faire des ajustements dans vos publications.

Ces ajustements vous permettront soit de rattraper un début de campagne de communication inefficace, soit d’optimiser des résultats déjà positifs.

6) Évaluez les résultats de votre plan de communication


Anticipation et préparation, les clés du plan de communication idéal

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer un plan de communication optimal.

Tout d’abord, définissez son but, puis son ou ses publics cibles, sa mise en application, son contenu et son budget. N’oubliez surtout pas d’effectuer un suivi durant votre campagne de communication, afin d’éviter de perdre en efficacité, et donc en revenus.

Communiquer efficacement demande beaucoup de temps, de technique et d’argent. Toutefois, il est aujourd’hui indispensable de savoir communiquer pour améliorer son e-réputation et augmenter ses ventes.

Une campagne de communication bien faite rapportera toujours plus que ce qu’elle a coûté, et une bonne campagne passe d’abord par un bon plan de communication – donc, une bonne dose de réflexion. Alors, au boulot ! 💪


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.