Comment interpréter vos données sur YouTube Analytics ?

youtube analytics

YouTube est devenu incontournable. Aujourd’hui, il est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé, juste après Google. Pour vous, créateurs de contenu vidéo, un outil appelé YouTube Analytics est disponible dans votre compte.

Vous y obtenez des données intéressantes pour mieux connaitre votre public. Ainsi, vous vous adaptez à lui !

Si vous êtes d’accord, embarquons pour une petite visite des méandres de YouTube Analytics ! ⤵️


La page d’accueil

Pour vous rendre sur celle-ci, il faut d’abord passer par Youtube Studio, dans le menu en haut à droite de Youtube. Puis, dans les onglets à gauche, vous avez le fièrement nommé Analytics.

En cliquant dessus, vous arrivez sur une « vue d’ensemble ». Elle présente les différentes données sur une même page, sous forme de graphiques.

Vous obtenez plus de détails en cliquant « Voir plus » sous le graphique, ou bien « Mode avancé » en haut à droite.

Là, vous pouvez très précisément personnaliser l’affichage :

  • Graphique en courbes ou en barres ;
  • Par jour, semaine, mois ou année ;
  • Sur la période d’analyse de votre choix ;
  • En filtrant, si désiré, sur de nombreux critères :
    • Date de publication ;
    • En direct / à la demande ;
    • État d’abonnement ;
    • Produit YouTube ;
    • Situation géographique ;
    • Source de trafic ;
    • Système d’exploitation ;
    • Type d’appareil ;
    • Utilisation de traduction
  • Et la possibilité d’afficher le graphique d’une statistique secondaire lorsque c’est pertinent.

Il y a tellement de données possibles à consulter ! C’est une mine d’or pour comprendre votre audience, son profil, ses besoins et son comportement. 💰

Pour analyser tranquillement tout ça hors ligne, exportez le rapport. C’est très simple : cliquez sur la petite flèche en haut à droite (illustration ci-dessous).

export youtube analytics


Les indicateurs prioritaires à observer sur YouTube Analytics

Voyons quels sont les indicateurs les plus pertinents pour connaitre votre audience et optimiser vos vidéos.


Durée de visionnage

La durée de visionnage (heures) compte le cumul total du temps passé sur chaque vidéo, ainsi que la moyenne par personne.

L’autre option, durée moyenne de visionnage, affiche le même tableau. Ce qui change est au niveau du graphique. Au lieu de se baser sur le temps total (soit, mettant en avant les vidéos cumulant le plus d’heures de vues), il affiche celles qui sont regardées le plus longtemps par chaque internaute.


Nombre de vues

Les vues comptabilisent le nombre de clics sur la vidéo (regardée pendant trente secondes minimum).

Attention, grand nombre de vues ne veut pas dire grande popularité : vous pouvez mettre un titre attractif et laisser votre public déçu après avoir compris que le contenu de la vidéo n’était pas ce qu’il cherchait.

Néanmoins, un grand nombre de vues participe fortement à avoir des vidéos mieux référencées. Vous aurez plus de chance d’apparaître dans une suggestion ou dans les recommandations.

De plus, la chaîne elle-même sera mieux classée.


Le temps passé à regarder votre vidéo

Plutôt qu’une vue globale, vous pouvez mieux comprendre l’impact et l’intérêt d’une vidéo en isolant les données de celle-ci.

Pour cela, dans l’onglet Vidéos, survolez la vidéo en question et cliquez sur Analytics. (Voir ci-dessous.)

vidéos analytics

 

Sur la page qui s’ouvre, localisez le menu Engagement.

Vous retrouvez ici les informations de durée de visionnage, comme expliqué juste au-dessus.

Mais vous avez aussi la rétention d’audience. Elle vous permet de déterminer à quel moment exact les spectateurs décrochent de cette vidéo.

Par exemple, si, pour une vidéo d’une minute, les spectateurs regardent 30 secondes, le taux de rétention est de 50 %. Ce taux est à mettre en perspective avec la durée de la vidéo. 50 % pour une vidéo de 3 minutes n’est pas la même chose que 50 % pour une vidéo de 30 minutes !

Cette information est utilisable de façon très pratique en cliquant, à nouveau, « Voir plus ».

Vous y accédez à un affichage conjoint du graphique de rétention et de la vidéo. Ainsi, s’il est visible, sur le graphique, qu’une grosse partie des viewers est partie à un instant T, la vidéo au-dessus vous montre ce qu’il leur était affiché alors !

Ainsi, vous identifiez ce qui n’a pas plu, était trop long ou n’a pas réussi à intéresser la cible.


Pour optimiser le taux de rétention de votre vidéo

Faites particulièrement attention aux 15 premières secondes, car c’est là que les spectateurs décident le plus souvent s’ils veulent arrêter la vidéo. C’est un peu le principe de la première impression : dès le début de la vidéo, vous devez être percutant pour captiver votre audience.

Pour vous y aider, voici quelques conseils.

Travaillez sur une miniature de vidéo qui soit claire. Vous pouvez ajouter du texte dessus pour la rendre plus pertinente.

Mettez, dans la description, des informations qui intéresseront le lecteur. Donnez-lui envie de regarder la vidéo jusqu’au bout. Mais prenez garde aux titres clickbait (titres trompeurs) ! Personnellement, je recommande de ne JAMAIS le faire. Vous perdrez la fidélité de votre public : celui-ci ne se fera pas avoir à chaque fois. 🤬

Raccourcissez votre introduction, ou supprimez-la. Êtes-vous déjà tombé sur une vidéo qui ne commence à parler de son sujet qu’après une ou deux minutes ?

Ne faites pas cette erreur. Vous pouvez également avoir un rythme plus lent ou plus rapide dans votre communication. Il faut trouver la vitesse idéale pour avoir une vidéo à la fois engageante et compréhensible.

Si, dans la courbe, vous dépassez les 100 %, cela veut dire que les personnes sont retournées en arrière pour revoir une partie de la vidéo.

Soit cette partie était très intéressante… soit elle était trop complexe ! Attention à la surcharge d’informations.

Gagnez des abonnés YouTube pour le long terme


Votre audience sur YouTube Analytics

Retournons sur l’onglet général YouTube Analytics pour avoir des informations sur les personnes qui regardent vos vidéos.

Ceci est très important ! Vous pouvez classer ceux-ci en fonction de leur âge, leur sexe, et leur emplacement géographique.

Il est toujours utile de savoir qui est votre public.

Deux exemples.


Son âge moyen correspond-il bien à celui de votre cible ?

Imaginons que vos vidéos sont très funs. Vous vous rendez compte que vous attirez, grâce à elles, un public jeune. Est-ce que cela correspond à votre produit ? Celui pour lequel vous voulez fidéliser une audience ?

Si vos vidéos introduisent à un tunnel de conversion, vos taux pourront être très bas si la cible est mal cernée. 🥺


Pouvez-vous adapter vos vidéos à l’audience ?

Cette fois, projetons que vous avez un pourcentage non anecdotique de spectateurs anglophones.

Plutôt que de la punir avec une (très mauvaise) traduction automatique, il serait peut-être temps d’ajouter des sous-titres en anglais à votre production. 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿


Les interactions avec vos vidéos

Dans l’onglet Vidéo, vous pouvez sélectionner, comme données du graphique, le nombre de nouveaux abonnés. En statistique secondaire, optez pour « Nombre d’abonnés perdus ».

abonnements

La courbe vous indique alors ces informations. C’est une donnée superficielle dans nombre de cas, certes.

Mais ne nous leurrons pas, ce n’est pas juste une question de prétention. D’abord, il y a la preuve sociale. Pour le nouveau visiteur, s’il y a beaucoup d’abonnés, c’est que beaucoup de personnes apprécient ce que l’on présente. C’est un peu comme le nombre d’avis pour un produit sur Amazon.

Et puis, il est utile de toujours chercher à avoir plus d’abonnés, car ils sont notifiés de chaque nouvelle vidéo, et vont plus souvent regarder vos vidéos.

Pour mieux comprendre les motivations pour s’abonner, il est judicieux de savoir quels sujets de contenu provoquent le clic sur « s’abonner »… on provoquent l’effet contraire ! 😱

Le tableau sur cette page détaille cela. Idéal pour faire le forcing sur des sujets dont votre public veut en apprendre plus.


Gagnez des abonnés YouTube pour le long terme

Pour conserver ces abonnés, proposez du contenu régulier et de qualité. Ainsi, vous créez une habitude pour eux. De même, encouragez-les à réagir dans les commentaires !

Répondez aux commentaires les plus pertinents, et faites-leur sentir que vous prenez leur avis en compte. Cela permet également d’avoir plus de commentaires en général, car les personnes savent que vous êtes ouvert à la discussion.

Pour augmenter votre nombre d’abonnés, vous pouvez faire des appels à l’action avec des annotations. À la fin de votre vidéo, par exemple.

Le nombre de j’aime est également une donnée qui vous donne une idée de ce que le public apprécie le plus dans votre contenu.

Il permet aussi à votre vidéo d’apparaître plus haut dans les résultats de recherche.

Plus important, comment votre public partage-t-il votre contenu ? Sur Facebook ? Twitter ? Ou même par email ?

Le partage est un bon critère pour identifier si votre contenu est jugé pertinent, distrayant ou utile.

Gagnez des abonnés YouTube pour le long terme


Les médias sur lesquels est vue votre vidéo

De façon complémentaire, vous pouvez voir sur quelles plateformes vos contenus sont regardés. Cette info se trouve dans l’onglet « Source de trafic ».

Est-ce qu’ils visionnent votre contenu sur des sources externes ? Par une recherche YouTube ? Les suggestions de vidéos ? Votre page ? Les visites directes ?

Si votre contenu est beaucoup regardé depuis Google ou YouTube, vos vidéos disposent d’un bon référencement.

Sinon, essayez d’améliorer votre visibilité dans les résultats de recherches : mettez des mots-clés plus pertinents, utilisez des tags.

À partir de ces données, vous pouvez cibler précisément les pages où l’on regarde le plus souvent votre contenu, ou bien faire vous faire connaitre sur un réseau social plus délaissé.


Sur appareil mobile ou ordinateur ?

Dans « Plus – Type d’appareil », s’exposent les supports physiques sur lesquels sont vues vos vidéos. Ainsi, vous pouvez adapter votre contenu.

Un utilisateur de smartphone regarde en général des vidéos pendant ses déplacements. Une vidéo trop longue peut donc le rebuter. 📱

À l’inverse, celui qui regarde votre vidéo sur un ordinateur est plus enclin à procéder à des achats, et à rester plus longtemps.

Veillez cependant à ne délaisser aucun des deux supports. La plupart des gens en utilisent plusieurs, en fonction du moment.

La manière d’utiliser ces données sera différente entre :

  • un influenceur qui cherche à avoir une relation de confiance avec son public,
  • une personne qui cherche à augmenter sa visibilité de ses produits,
  • ou une personne cherchant à monétiser ses vidéos grâce au nombre de vues.

Analysez bien votre contenu en fonction de votre objectif.


Et vous, comment utilisez-vous YouTube Analytics ?

Voilà donc que se termine ce petit tour rapide de l’outil analytique du gestionnaire de vidéos.

N’hésitez pas à partager, dans les commentaires ci-dessous, une action que vous allez réaliser après avoir analysé vos données sur Youtube Analytics ! Nous serons ravis d’en discuter avec vous. 🤗


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.