Comment construire un écosystème autour de votre marque ?

Construire un écosystème autour de sa marque est aujourd’hui indispensable pour réussir à tirer son épingle du jeu.

La conception de celui-ci est une étape fondamentale de toute stratégie de marketing digitale qui se respecte.

Vous êtes d’ailleurs à ce moment même en train de consommer du contenu créé sur le blog faisant partie de l’écosystème de Swello.

Mais pourquoi est-ce important et comment mettre tout ça en place ? Voyons cela tout de suite ensemble.


Pourquoi créer un écosystème autour de votre marque ?

La création d’un écosystème autour de votre marque à plusieurs objectifs :

  • Être visible par vos clients, là où ils se trouvent,
  • Leur offrir la meilleure expérience possible,
  • Asseoir la notoriété et la présence en ligne de votre marque,
  • Multiplier les possibilités d’entrer en interaction avec votre audience…

Aujourd’hui, pour toucher votre clientèle, il ne suffit plus de créer une boutique en ligne pour y vendre vos produits. Vous devez faire en sorte d’être proche de vos clients, leur apporter votre aide et votre expertise pour les convaincre qu’ils feront le bon choix en se tournant vos produits ou services.

Pour cela, vous devez être capable d’assurer votre présence sur les différents supports que vos clients utilisent tout en entretenant une cohérence entre ces différents canaux.
En étant présent de manière régulière dans l’horizon de vos clients, vous devenez incontournable et gagnez peu à peu leur confiance.


Comment créer un écosystème autour de votre marque ?

Pour mettre en place un écosystème cohérent autour de votre marque, il vous faudra prendre un moment pour poser les choses à plat.

Pour cela, vous devrez répondre en amont à quelques questions importantes.


Quelle est votre cible ?

L’une des premières actions déterminantes pour mettre en place votre écosystème est de définir clairement votre cible. 🎯

Pourquoi ? Parce que vous devez savoir exactement à qui vous vous adressez pour savoir comment vous y prendre.

Et oui, vous ne convaincrez pas de la même façon des clients à la recherche de jouets pour enfants que des entrepreneurs à la recherche d’une solution pour gérer leurs réseaux sociaux. Pas vrai ?


Quels supports devez-vous choisir ?

Une fois que vous aurez défini avec précision votre cible, il faudra alors choisir les supports les plus adaptés pour entrer en interaction avec elle.

Pour vous orienter, voici les principaux canaux sur lesquels vous avez toutes les chances de pouvoir retrouver votre clientèle et créer une relation avec elle :


Votre site internet

Votre site internet est bien souvent le point central de votre communication, celui vers lequel chacune de vos communications renvoient pour conclure les ventes.
Il doit pouvoir renseigner vos clients de façon exhaustive sur vos produits ou prestations.


Le blog

Le blog est généralement associé à votre site web et a pour vocation d’informer vos clients en leur offrant du contenu gratuit.

Tout l’intérêt du blog est de proposer un contenu pertinent à forte valeur pour asseoir votre expertise et ainsi vous permettre de gagner la confiance de vos clients.

Le blog permet également d’améliorer très significativement votre référencement sur les moteurs de recherche vous permettant ainsi de trouver de nouveaux clients.


Vos comptes de réseau sociaux

Aujourd’hui, la présence de votre marque sur les réseaux sociaux est devenue indispensable. Facebook, Instagram, Twitter, SnapChat, YouTube, TikTok, LinkedIn, Pinterest et j’en passe… doivent faire partie de votre écosystème. Vos clients s’attendent à vous y trouver et vous ne devez pas les décevoir au risque de vous faire voler la vedette par une marque plus présente.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’être présent sur l’ensemble des réseaux sociaux. Comme nous l’avons vu, il vous faudra choisir les plus pertinents en fonction de votre cible.

Vous devez être là où sont vos clients.

Il est par exemple inutile d’aller chercher vos prospects sur LinkedIn si vous vendez des produits pour les cheveux. Vous auriez par contre tout intérêt à y être si votre activité est orientée B to B.


L’envoi d’e-mails

Malgré les nombreux supports existants, l’e-mail reste le canal le plus utilisé et avec la meilleure conversion. 📩

Une bonne stratégie d’e-mailing doit donc naturellement faire partie de votre écosystème.

Déterminez les habitudes de vos clients afin de choisir le meilleur moment pour envoyer vos campagnes et ainsi obtenir un bon taux d’ouverture.


Les Podcasts

Ces dernières années, la consommation de podcasts a énormément évolué. 🎙

Dans les transports, en faisant la cuisine ou en faisant du sport, ce type de contenu peut être écouté n’importe où et surtout en faisant d’autres tâches dans le même temps.

Vous offrez ainsi à votre audience du contenu de qualité et à forte valeur ajoutée sans l’obliger à stopper ses activités pour le consommer.

Sans compter qu’il s’agit d’un moyen de toucher votre communauté à moindre coût.


Groupe privé

Les groupes privés Facebook sont également un canal très apprécié par la clientèle.

Sur ceux-ci, vos prospects et clients peuvent échanger avec vous et entre eux autour d’un intérêt commun. Ces espaces offrent une sensation d’appartenance à une communauté.

Si vous êtes à l’origine du groupe, cet intérêt commun aura donc un rapport direct avec votre business. Mais attention, le but ici n’est pas directement de faire des ventes, mais bel et bien d’offrir une expérience enrichissante à votre cible en lui permettant d’échanger et donc de trouver des réponses à ses questionnements et des solutions à ses problèmes.

Tout l’intérêt est de nouer une relation de confiance avec votre cible en lui permettant d’avoir un espace d’expression et de partage autour de votre thématique.


Mettre en place un écosystème de marque : L’exemple de Swello

Pour bien comprendre de quoi il s’agit, prenons un exemple que nous connaissons bien : celui de Swello !

Swello est un outil qui vous permet de gérer vos réseaux sociaux selon trois axes :

  • La veille,
  • La programmation des posts,
  • L’analyse des résultats.

Toute la stratégie marketing et l’écosystème ont été mis en place autour de la marque pour aider nos clients à trouver notre produit, mais aussi pour leur venir en aide en apportant notre expertise à ceux qui cherchent à développer leur présence sur le web.

Pour cela, nous avons choisi les canaux les plus prisés par nos utilisateurs à savoir :

  • Twitter sur lequel nous assurons une veille sur les dernières tendances et bonnes pratiques social médias. Nous y relayons aussi en temps réel l’actualité de Swello ;
  • LinkedIn, où nous partageons les informations sur Swello et sur les médias sociaux en général. Nous y visons un public de professionnels des réseaux sociaux comme les community managers, mais aussi les entreprises souhaitant faire évoluer leur stratégie social média ;
  • Facebook sur lequel nous touchons un public plus axé sur la mise en avant de leur commerce de proximité sur les réseaux ;
  • Instagram afin de toucher plus facilement les influenceurs à la recherche d’un outil pour simplifier la programmation de leur contenu ;
  • Le Podcast No Jetlag qui nous permet de partager notre expérience et de donner la parole à des entrepreneurs inspirants ;
  • Les rooms Clubhouse le vendredi à 8h45 pour échanger autour de la Friday News ;
  • Nos campagnes e-mails qui nous permettent de rester au plus proche de notre audience en lui transmettant nos dernières actualités, nos bons plans et nos conseils pour réussir leur stratégie social média.

Vous l’aurez compris, créer un écosystème autour de votre marque est indispensable pour accroitre votre visibilité en ligne et gagner la confiance de vos clients. Et vous, à quoi ressemble votre écosystème de marque ? Quels canaux avez-vous privilégié ?

 


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.