L’impact des visuels de vos publications sur les réseaux sociaux

visuels de vos publications

Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, Snapchat… Les réseaux sociaux se sont multipliés avec la quantité d’internautes toujours croissante à travers le monde. N’importe qui ayant un appareil connecté peut publier en ligne, aux yeux du monde entier.

Cependant, ça, ce n’est que la théorie ! En pratique, la majorité des publications est noyée dans le flux d’information constant en ligne. 😰

Votre petit post racontant une mésaventure du boulot sera oublié au bout de quelques minutes, voire même jamais aperçu. Cette abondance de publications rend la visibilité difficile, pour les influenceurs comme pour les entreprises. Dans ces conditions, comment faire la différence ? Le succès repose beaucoup sur une chose : le visuel de vos publications.

Ensemble, nous allons voir ce qui rend les images indispensables dans vos publications, et la façon de les rendre les plus attrayantes possibles. 🖼


Contenus visuels versus contenus textuels

Dans un premier temps, je vais vous parler du cerveau humain. Souvent, une stratégie marketing ou une stratégie de communication repose sur nos réflexes neurologiques. Les stratégies visuelles n’échappent pas à la règle.

Notre cerveau a beaucoup plus de facilités à identifier une image que des mots. En effet, nous mettons 60 000 fois plus de temps à lire un texte qu’à reconnaître une image ! Quand on sait que le regard d’un internaute ne s’arrête que quelques secondes sur une publication, vous comprenez bien qu’il faut faire vite pour l’intéresser. C’est l’image associée à votre publication qui fera la différence.

Et non, les images ne sont pas réservées qu’à Instagram ou Pinterest ! Qu’importe le réseau, il est important d’associer une image à sa publication pour qu’elle soit visible. Un texte accompagné d’une image sera beaucoup plus souvent lu qu’un texte seul. Une étude d’Adobe, réalisée sur Facebook, a révélé qu’un texte associé à une image suscitait 650 % d’engagement de plus qu’un texte sans image.

Enfin, les images sont en moyenne 4 fois plus souvent gardées en mémoire que les textes. En bref, que ce soit pour attirer le regard, augmenter le taux de conversion de votre public, ou marquer les esprits, vous devez utiliser des images dans vos publications.

Vous allez me dire qu’il reste à savoir comment créer des images attrayantes ! Restez confiants, je vais vous expliquer comment utiliser des visuels attractifs, sans pour autant être un infographiste sortant d’une école supérieure. 🎓

Les outils de création d’image à votre disposition


Quelques conseils de communication visuelle

Les outils de création d’image à votre disposition

Pour créer une image, il faut un logiciel de création, d’édition et de retouche ! C’est ce que tout le monde se dit, et je ne vais pas vous mentir, cela aidera. Vous pouvez investir dans une licence Photoshop si vous êtes motivé et compétent en la matière, mais vous pouvez aussi trouver des logiciels gratuits tout à fait efficaces ! GIMP est un de ces logiciels gratuits, qui offre de nombreuses options de retouche d’image.

Personnellement, je vous conseille d’utiliser Canva. Il s’agit d’un outil gratuit en ligne. Il vous permet de créer des images avec un système de gestion simplifié.

Quand vous êtes sur votre compte Canva, vous pouvez réaliser des créations graphiques, en disposant des formes prédéfinies et des images proposées par le site, que vous pouvez facilement personnaliser. La banque d’images gratuites de Canva est plutôt bien fournie, et il vous suffira de les faire glisser sur vos créations pour les y insérer !

Après cela, quelques modifications de couleurs et de tailles, une ou deux insertions de texte, et vous aurez votre contenu visuel. C’est un très bon outil pour ceux qui n’ont pas une formation de graphiste, car il est facile à prendre en main, et donne des résultats qui font très professionnels.

Votre identité visuelle


Votre identité visuelle

Maintenant que vous savez comment réaliser des images facilement, il va être temps de vous créer une identité visuelle. Cela permettra de vous créer une image de marque, et donc d’augmenter votre visibilité. Ce n’est pas le tout de créer des images, il faut aussi qu’elles permettent de vous reconnaître !

Il suffit de regarder les grandes marques pour voir comment cela fonctionne.

Citons par exemple McDonald’s (Mcdo pour les intimes). Si vous tapez « Mc Donald’s affiches » sur Google, vous remarquerez plusieurs affiches de communication qui partagent le même logo et le même slogan. Pensez aux affiches humoristiques « Venez comme vous êtes », et vous réaliserez qu’en quelques secondes, vous savez immédiatement de quelle marque il s’agit. Cela est très utile pour les potentiels clients qui roulent au bord des routes, et qui n’ont que quelques secondes pour voir une affiche. Cela ne vous rappelle rien ?

Sur internet aussi, votre but sera d’être reconnaissable du premier coup d’œil pour susciter l’intérêt. Pour cela, vous pouvez certes vous créer un logo, mais aussi un code couleur et un code de mise en forme.

Par exemple, si toutes vos images ont un cadre vert, votre public associera automatiquement l’image et la forme du cadre à votre identité. Si jamais vous vendez différents produits, vous pouvez changer la couleur de ce cadre en fonction de ce que vous proposez ! Par exemple, proposer un cadre vert pour vos produits de jardinage, et un cadre rose pour vos produits en animalerie.

Quelques alternatives pour multiplier vos contenus visuels


Quelques alternatives pour multiplier vos contenus visuels

Je vous parle beaucoup d’images créées spécialement pour vous faire reconnaître, mais vous avez d’autres possibilités. En vérité, même s’il est mieux d’avoir ses publications codifiées, chaque contenu visuel peut être utilisé pour vous reconnaître.

Vous voulez montrer quelque chose que vous avez vu sur un site internet ? Prenez une capture d’écran, et publiez-la ! Un évènement incroyable se passe sous vos yeux ? Filmez-le, et publiez-le ! Parfois, vous pouvez même juste vous filmer en train de parler de vos projets, et publier cet enregistrement en ajoutant simplement votre logo dans la vidéo.

Même avec une charte graphique ou des codes visuels minimes, ce type de publication, s’il est régulier, ne pourra faire que du bien à votre e-réputation. Grâce à cela, vous aurez davantage de vues et de réactions. Donc davantage de référencement. Donc encore plus de vues et de réactions… Le cercle vertueux sera lancé. 🔁

Quelques alternatives pour multiplier vos contenus visuels


En route pour créer votre identité graphique

Vous savez désormais comment optimiser la visibilité de vos publications ! Associez chacune d’entre elle à un contenu visuel cohérent, qui permettra de vous reconnaître en un clin d’œil. Distinguez-vous par une présentation épurée et claire, qui aura pour but de refléter l’identité de votre marque.

Il n’y a pas besoin de sortir d’une école d’arts graphiques pour créer ses visuels. Vous trouverez en ligne de nombreuses ressources pour réaliser sans peine vos images de promotion. Cependant, la facilité du processus n’exclut pas de prendre son temps pour créer votre identité visuelle. Les logos réalisés à la va-vite et les présentations bâclées ne feront pas bon effet auprès du public. 🤮

N’hésitez pas à travailler et retravailler vos visuels. Demandez l’avis de vos collègues, de vos proches, mais aussi de vos clients, sur vos contenus visuels.

Quoi qu’il en soit, vos visuels seuls ne suffiront pas à vous faire connaître. On ne le répètera jamais assez, mais pour percer sur internet, il faut être régulier. Soyez présent sur plusieurs plateformes, et communiquez avec votre public.

Cependant, avec une charte graphique impeccable, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour attirer les regards et susciter les réactions. À terme, cela vous permettra de développer encore plus votre activité. Si vous n’avez pas encore d’images liées à vos publications, je vous suggère donc fortement de vous y mettre !


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.