Zoom sur Mastodon : un autre concurrent de X

Bluesky, Threads ou encore le Truth Social de Trump… les concurrents de X se multiplient. Mais contrairement à ces médias sociaux, Mastodon n’a pas attendu la crise de Twitter de 2022 pour exister. Bon… il en a bien profité ! Mais il était déjà en place depuis 2016.

Alors, qu’est-ce qui différencie vraiment Mastodon de X ? Quels sont les atouts de cette plateforme décentralisée pour vous séduire ? Et surtout, présente-t-elle un intérêt pour votre stratégie social media ?


D’où vient Mastodon ?

Mastodon voit le jour en Allemagne en 2016. Son créateur, Eugen Rochko, est un jeune développeur, tout juste diplômé, qui n’est pas très satisfait des services de Twitter.
Il imagine son réseau social comme un lieu démocratique. Et pour pouvoir le lancer, il est financé par des dons sur Patreon. Avec zéro plan marketing.

Pour la petite histoire, le nom Mastodon vient d’un groupe de heavy metal américain et pas du tout du petit mammouth préhistorique dont il a fait son logo.

Quoi qu’il en soit, Mastodon semble séduire. Mais il faut vraiment attendre 2022 pour qu’il arrive sur le devant de la scène. Souvenez-vous… 2022 : Musk rachète Twitter… et Mastodon passe de 400 000 à plus de 1,3 million d’utilisateurs actifs. Merci qui ? 😅

 

Qu’est-ce que Mastodon ?

Mastodon est un réseau social centralisé et open-source. 🤔 C’est-à-dire ?

“Décentralisé” car Mastodon n’est pas dirigé par une seule entité, contrairement à X, ou à Instagram par exemple. Il est en effet constitué de plusieurs instances.
Chaque instance a ses propres règles. Mais toutes les instances peuvent communiquer entre elles.

Et chacun peut créer sa propre instance s’il le souhaite et participer à l’amélioration de celles déjà en place. C’est l’aspect “open-source” de la plateforme.

Autre point intéressant : Mastodon fait partie intégrante du Fediverse. Il en est même le plus gros pilier. Ça veut dire que les utilisateurs de Mastodon peuvent voir du contenu publier sur d’autres plateformes du Fediverse comme PeerTube ou Pixelfed notamment.

 

Quelles différences entre X et Mastodon ?

Au-delà de cette notion de décentralisation, très différente de ce que proposent nos réseaux sociaux traditionnels, voyons quels sont les autres points qui distinguent Mastodon de X…

  • Collecte de données et algorithme

Mastodon collecte beaucoup moins de données que les autres plateformes. En même temps ça ne lui servirait pas à grand-chose étant donné qu’il n’y a ni algorithme ni pub.

  • Modèle économique

Eh oui ! Mastodon est gratuit, sans pub, et financé par des dons. Alors que même si X est gratuit, il est monétisé par la publicité et des abonnements payants.

  • Fonctionnement et longueur de message

Mastodon ressemble beaucoup à X, mais avec quelques différences tout de même.
Les messages s’appellent des “pouets” et font jusqu’à 500 caractères.
Il y a 3 fils : les messages des comptes suivis, les messages publics de l’instance, et un fil global des instances connectées. Et tous ces fils sont uniquement chronologiques, sans algorithme.
On peut aussi interagir : booster (= retweeter), répondre ou mettre en favori.

  • Audience

X a une audience massive de centaines de millions d’utilisateurs actifs. Alors que Mastodon est bien plus petit et peine à atteindre le million d’utilisateurs actifs mensuels.

Vous voulez aller gonfler les rangs ?

 

Comment rejoindre et utiliser Mastodon ?

Pour vous inscrire, vous devez d’abord choisir une instance. Le choix de l’instance sur laquelle créer votre compte est important car il détermine en partie la communauté à laquelle vous serez exposé(e).
Choisissez-la en fonction de la langue, de la localisation ou de vos centres d’intérêt. Vous pouvez utiliser les filtres pour trouver celle qui vous convient.
Et prenez bien le temps de lire les règles et le niveau de modération. Car elles peuvent être très variables d’une instance à l’autre.
Certaines instances sont plus populaires que d’autres comme mastodon.social, mastodon.xyz ou piaille.fr pour les francophones.

Une fois l’instance choisie, remplissez le formulaire d’inscription et configurez votre profil.
Comme sur les autres réseaux, on peut personnaliser son profil Mastodon avec une photo, une bio, un nom affiché.

Si vous voulez avoir un peu de visibilité, les conseils sont grosso modo les mêmes que sur tous les réseaux sociaux :

  • Soignez votre profil
  • Faites des liens entre votre site et votre compte Mastodon (dans les 2 sens)
  • Utilisez les hashtags qui sont essentiels compte tenu de l’absence d’algorithme
  • Suivez des comptes et interagissez
  • Publiez régulièrement du contenu de qualité

Donc rien de nouveau. Pourtant… je dois bien avouer que sans algorithme, on se sent un peu perdu. 😅

 

Les défis et les limites de Mastodon

L’absence d’algorithme est totalement déstabilisante si vous êtes un(e) habitué(e) des stratégies de contenu et du marketing social media.
Eh oui ! les algorithmes de tous nos médias sociaux préférés nous tapent (très) souvent sur les nerfs. Mais faire ces premiers pas sur Mastodon, sans algo, c’est comme arriver à une soirée déguisée. Qui est qui ? Où trouver les gens que vous connaissez et ceux que vous aimeriez suivre ? Aucune indication pour vous aider… Pas de suggestions. Rien.

La prise en main demande donc un peu de temps et de patience. D’autant plus que l’architecture décentralisée en elle-même, bien qu’éthique, peut être déroutante.

Et puis, l’audience est encore faible. Et beaucoup des nouveaux utilisateurs attirés fin 2022 n’ont pas tenu longtemps.
C’est le cas de Squeezie par exemple qui n’a plus rien publié depuis novembre 2022.

 

Le dernier post de Squeezie est en novembre 2022 sur Mastodon

 

 

Alors, quel intérêt pour votre stratégie marketing ?

Je ne vous cache pas que l’intérêt pour votre stratégie social média est assez faible.
Sauf si votre public cible est sensible aux questions de transparence, d’éthique et de vie privée. Dans ce cas, Mastodon est clairement un réseau à explorer.

Il vous donne l’occasion de toucher une audience de niche, engagée et exigeante. De nouer des relations de confiance avec votre communauté. Et de montrer que votre marque est en phase avec les évolutions du web.

Car, une chose est sûre, Mastodon est votre premier pas dans le monde décentralisé du Fediverse. Ce sera peut-être l’avenir des réseaux sociaux, qui sait ?

Et puis, si vous avez un gros compte lifestyle sur Instagram et que vous avez envie de vous impliquer dans la politique actuelle sans vous griller, c’est une façon de le faire anonymement. Et de décompresser.