Pourquoi et comment créer le buzz en 2019 ?

buzz

D’après le rapport de janvier 2019 émanant de l’agence We are Social, on compte sur notre planète 4,39 milliards d’utilisateurs d’internet, dont 3,5 milliards utilisent les médias sociaux, soit une augmentation de 9 % en un an. Face à de tels chiffres, on comprend facilement toute l’importance de faire du buzz, et de le maîtriser autant que faire se peut !

Et non, l’expression n’est pas encore « has been », loin de là. Je vous explique de suite pourquoi, et comment, vous allez pouvoir, vous aussi, devenir un pro du buzz.


« Mais au fait, c’est quoi exactement le buzz ? »

Pour certains, ce mot anglais signifierait « bourdonnement », puisqu’il reproduit le bruit si caractéristique de certains insectes que je redoute particulièrement : les moustiques. 🦟

Pour d’autres, il s’apparente aux effets de substances étranges qui passent de main en main. Par contre, ce qui est certain, c’est que le mot « buzz » est entré dans le dictionnaire français en 2010, et qu’il a comme synonymes les termes de rumeur ou de battage médiatique.

Globalement, on peut dire qu’un buzz, c’est le bouche-à-oreille des temps post-modernes. Sauf qu’avec une seule bouche, il est possible de communiquer en un temps record une information à des millions d’oreilles !

Hier, on n’avait que la radio, la télévision, les journaux et les magazines pour diffuser des nouvelles. Aujourd’hui, avec internet et les réseaux sociaux, la viralité de l’information est décuplée, et une image de marque peut se faire ou se défaire en seulement quelques heures.

Comment générer du buzz positif ?

C’est cette vitesse, associée au nombre de personnes touchées en même temps, qui fait toute la force d’un buzz. Il peut être positif et donner une e-réputation en quelques jours. Mais attention, il peut tout aussi rapidement vous nuire, avec des bad buzz intentionnels ou involontaires.

Un exemple de badbuzz est celui qui a terni l’image de la marque H & M en janvier 2018. La marque sortait une pub qui montrait la photo d’un enfant noir portant un tee-shirt avec l’inscription « Coolest monkey in the jungle », que l’on peut traduire par « le singe le plus cool de la jungle ». Vous conviendrez avec moi qu’on a vu plus malin comme idée…

Dès sa parution, et fort logiquement, un grand nombre de commentaires aux contenus négatifs et antiracistes affluent sur le site. Les stars se mobilisent pour boycotter la marque, et malgré le tweet d’excuses de H & M, le boycott se poursuit, allant jusqu’à la dégradation de leurs magasins en Afrique du Sud.


Comment générer du buzz positif ?

La question qui se pose alors est : peut-on établir sa réputation en se passant du buzz ? La réponse (pour cibler une grande échelle) est non… Parce qu’il a envahi tous les secteurs, de la télé-réalité à la culture, du blogging au e-commerce. Pour se construire une bonne réputation ou pour gagner en notoriété, plus personne ne peut s’en passer.

Vous allez donc devoir mettre toute votre énergie pour construire votre notoriété. Ne vous laissez pas tenter par des pratiques discutables.

Tout ce que vous mettrez en place pour générer du buzz aura des conséquences positives ou négatives sur votre image de marque. C’est pourquoi il est toujours préférable d’éviter toute manœuvre qui pourrait nuire à votre réputation.

Si vous voulez avoir une bonne image sur internet et gagner en notoriété, je vous conseille de faire du « Goodbuzz ». Pour cela, je vous invite à suivre ces quelques conseils.

Commencez par identifier la cible de votre secteur d’activité


Commencez par identifier la cible de votre secteur d’activité

C’est certainement la première chose à faire avant de se lancer dans du marketing viral. Comme je vous l’ai fait remarquer au début de l’article, un buzz, c’est rapide comme l’éclair (haha).

Une fois lancé, il est impossible de le rattraper, il vaut donc mieux ne pas se tromper. Une campagne marketing coûte cher, surtout si vous la confiez à des entreprises de communication. Il est donc préférable d’avoir un retour sur investissement. Vous devez absolument adapter votre web marketing au style de vos prospects, à leur tranche d’âge et à leurs valeurs.

Je vous donne un exemple très ancien, puisqu’il date de 1974, mais qui reste particulièrement édifiant. Cette année-là, la marque Gerber, spécialiste en petits pots pour bébé, décide d’élargir sa clientèle et de cibler les célibataires.

Elle lance le « Gerber singles ». C’est un flop monumental ! Pourquoi ? Simplement parce que les adultes ne sont pas franchement tentés par de la nourriture mixée. Gerber n’a pas tenu compte du fait que sa marque est indissociable d’une nourriture spéciale bébé. 👶

Racontez une histoire, ou l’art du storytelling


Créez un blog sur votre site marchand

Une excellente manière de générer du buzz autour de votre site est de lui adjoindre un blog, dédié à sa thématique. Écrivez des articles optimisés avec un contenu de valeur pour un bon référencement naturel. Google adore cela ! Il vous fera vite grimper dans les résultats du SERP.

Si vous réussissez à créer des contenus qui apportent des informations vérifiées et vérifiables aux internautes, vos articles seront rapidement partagés et votre site recevra beaucoup plus de visites, ce qui est l’objectif premier du buzz.

Collez à l’actualité et écrivez des articles viraux, pourquoi pas provocateurs, et ouverts aux commentaires. C’est une excellente façon de faire parler de vous.


Racontez une histoire, ou l’art du storytelling

Vous avez un site de e-commerce ? N’oubliez pas de peaufiner votre page « À propos ». Soyez authentique et créez un lien avec vos lecteurs. Parlez-leur de votre parcours. Expliquez-leur comment vous en êtes arrivé là.

Vous allez jouer sur le registre de l’émotion, car c’est un excellent levier de communication. Les gens adorent les histoires, surtout celles qui finissent bien.

Si vous vendez un produit ou un service qui répond à une problématique fréquemment rencontrée par les internautes, n’hésitez pas à écrire un article dans lequel vous allez leur expliquer comment ce produit ou ce service a changé votre vie.

Cela s’appelle du storytelling. C’est une technique qui est devenue indissociable du buzz marketing.

De grandes marques ont déjà tracé le chemin de cette pratique. Rolex raconte sur son site l’histoire de ses montres. Louis Vuitton met en scène ses différentes étapes, depuis la première malle qu’il a conçue jusqu’à sa dernière valise connectée.

Les exemples ne manquent pas. Le storytelling est une excellente manière de faire du buzz.

Misez sur le picture marketing ou marketing photo


Misez sur le picture marketing ou marketing photo

On ne vend plus aujourd’hui sur internet uniquement avec des fiches produits descriptives.

D’après une étude de Graph Insider, c’est l’image qui génère le taux d’engagement le plus important. Alors, faites du marketing par l’image.

Vous pouvez prendre exemple sur la marque Spontex et son fameux hérisson, en créant votre propre mascotte. Rappelez-vous que l’internaute ne peut pas toucher le produit que vous présentez. Photographiez-le sous tous les angles, zoomez sur certains détails, et surtout, mettez vos produits en situation.

N’oubliez pas qu’une image permet de retenir une information d’un seul coup d’œil, surtout si elle est insolite ou drôle.

Enfin, si ce que vous proposez s’y prête, n’hésitez pas à faire des tutos en vidéo. Aujourd’hui, ils sont très recherchés, et se diffusent de manière virale.

Le buzz, une corde incontournable de votre arc marketing


Générer du buzz, c’est bien, mais l’alimenter régulièrement, c’est mieux !

Faire du buzz, c’est comme démarrer un feu de camp. Pour qu’il dure, il faut l’entretenir. Vous avez réussi à faire parler de vous et votre site est à présent bien placé dans les résultats de Google.

Vous avez créé une belle communauté autour de votre site. Il faut à présent songer à la maintenir vivante et la développer. Mais il est fort probable que vous n’ayez pas le temps d’être « au four et au moulin ». Il est donc grand temps de vous faire seconder par un community manager.

C’est lui qui prendra en charge la surveillance et l’analyse des médias sociaux. Il veillera à ce que votre blog soit toujours alimenté. Il pourra intervenir immédiatement sur des commentaires désobligeants, en rétablissant par exemple la vérité, si elle est déformée.

Son rôle est indispensable, car une mauvaise publicité sur vos produits qui reste sans réponse peut ruiner votre réputation. Il saura mettre en place une véritable gestion de crise, pour désamorcer tout bad buzz.

Enfin, il veillera à toucher le monde des influenceurs, ce qui peut vous permettre de faire des pas de géants.


Le buzz, une corde incontournable de votre arc marketing

En résumé, le buzz positif est un formidable outil pour votre réussite. C’est la raison pour laquelle il mérite qu’on prenne le temps de le générer. N’oubliez jamais qu’une bonne e-réputation est la meilleure des publicités.

Alors, prenez le temps de vous faire remarquer. Démarquez-vous, choquez, interpellez, intriguez, incitez au partage, et la moindre de vos actions ou communications prendra une toute autre ampleur.

Mais n’oubliez jamais d’avoir un regard critique sur votre contenu AVANT de le publier : son message risque-t-il de provoquer l’inverse ?

Cela ne veut pas dire que vous devez plaire à tout le monde (c’est le meilleur moyen de ne plaire à personne) : il doit toucher votre cible ! Tant pis s’il n’a pas conquis ceux que vous ne ciblez pas dans votre communication. Par contre, il ne doit pas blesser qui que ce soit, ni être foncièrement irrespectueux.

Le buzz, une corde incontournable de votre arc marketing

Alors, prêt à buzzer ?


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.