Tendances digitales en 2020 : qu’est-ce qui change ?

tendances-2020-swello

Depuis les années 90, Internet a énormément évolué. D’un réseau restreint réservé aux familles relativement aisées, le web est devenu l’immense toile que suggère son nom. Désormais, il y a plus de 4 milliards d’internautes dans le monde depuis 2018. La transition numérique continue sa route, notamment dans les pays en cours de développement.

Ce nombre vertigineux d’internautes a plusieurs conséquences. D’une part, de plus en plus d’entreprises et d’auto-entrepreneurs ont une activité sur Internet. D’autre part, les effets de modes existent également de façon dématérialisée. Ils se répandent et évoluent à grande vitesse. 🚝

Innombrables sont ceux qui cherchent à cerner ces tendances digitales, dans le but d’être vus par le plus grand nombre. Entreprises, vidéastes, influenceurs, blogueurs, même les gouvernements tentent de suivre les tendances digitales pour faire passer leurs messages ou augmenter leurs revenus.

L’arrivée de tant d’internautes et de grandes organisations provoque une révolution digitale, qui amène sans cesse de nouveaux changements dans notre expérience utilisateur. Dans cet article, je vais vous présenter quelques changements au sein des tendances en ligne, qui auront certainement leur rôle à jouer en 2020.


La navigation éco-responsable en étendard

Je ne parle pas de voyage en bateau, mais bel et bien de navigation internet. Comment ça, le web a un rapport avec l’écologie ?

Bien sûr que oui ! Les sites ont bien besoin d’être hébergés sur des serveurs physiques, et les e-mails ne parcourent pas des milliers de kilomètres sans consommer d’énergie.

En guise d’exemple, envoyer 20 mails par jour pendant un an produit autant de CO2 que faire 1 000 km en voiture.

L’ensemble des activités en ligne est à l’origine de 2 % de la production mondiale de CO2. Pour vous donner une idée, c’est davantage que le trafic aérien mondial, et les Boeings ne sont pas réputés pour rejeter du kérosène écolo qui sent la rose.

Cependant, ce qu’il y a de neuf, c’est que les entreprises, les sociétés et le grand public deviennent conscients de ce phénomène. Tout le monde essaie de réduire l’impact environnemental de ses activités en ligne.

Les moteurs de recherche éco-responsables se multiplient. Certains, comme Ecosia, plantent des arbres à chacune de vos recherches. D’autres, comme Lilo, utilisent l’argent produit par vos recherches pour financer des projets environnementaux, et même sociaux.

Le grand public cherche plus que jamais à respecter l’environnement, et les grandes marquent suivent le mouvement. Ces dernières sont de plus en plus nombreuses à affirmer leur engagement pour la planète, notamment sur les réseaux sociaux, ce qui booste d’ailleurs leur visibilité et leurs ventes.

Entre écologie et e-business, la frontière est parfois mince !

Les nouveaux carrefours des interactions sociales


Les nouveaux carrefours des interactions sociales

De nos jours, Facebook n’est plus le seul géant des social media. À l’inverse, la plateforme perd un petit peu en popularité, même si Mark Zuckenberg n’est pas près de mettre la clé sous la porte.

Une population majoritairement jeune met en avant de nouvelles plateformes, telles que Discord, Twitch, ou même Fortnite. Si vous ne savez rien de ces trois mots, ne vous en faites pas, je vous fais un bref récapitulatif.

Discord est un service de messagerie instantané axé sur les gamers, Twitch une plateforme de lives de gaming, et Fortnite un jeu vidéo qui compte 250 millions de joueurs en 2019.

Tous ces supports cumulent un énorme trafic d’internautes et de messages, trafic qui attire de plus en plus les publicités et le marketing.

Vous me direz peut-être que je ne parle que de jeux vidéo, mais Facebook a de la concurrence partout. Instagram, Twitter, Pinterest, YouTube, LinkedIn et même TikTok deviennent des plateformes de communication très prisées. Chaque plateforme a son public privilégié. Vous trouverez la population féminine sur Twitter et Pinterest, et les professionnels sur LinkedIn.

Enfin, les messageries privées instantanée, comme Messenger de Facebook, sont désormais plus fréquentées que les fils d’actualité. Selon une étude de We Are Social de 2019, 63 % des interactions sociales en ligne se font par des messageries instantanées, qui attirent donc du contenu monétisé.

Le social commerce monte en puissance


Le développement d’un marketing personnalisé

Je vous l’annonce officiellement : nous nous dirigeons vers la fin des publicités génériques et oubliables. L’explosion des réseaux sociaux a été accompagnée d’un raz-de-marée de publicités et de campagnes de communication, dont la plupart se sont noyées dans la masse.

Les entreprises en ont tiré des leçons, et revoient leur stratégie marketing pour créer des publicités de plus en plus travaillées et personnalisées. Finis les spots publicitaires destinés au plus grand nombre, place aux pubs avec un public cible spécifique.

Vente de vêtements pour les grandes morphologies, de jouets pour les enfants d’une tranche d’âge précise, de maquillage pour les femmes de 40 à 50 ans avec un budget moyen… Les publics-cibles sont de plus en plus resserrés, afin que les publicités aient toutes les chances de les fidéliser.

Les grandes marques redoublent également d’inventivité pour attirer notre attention. Jeux-concours, tests gratuits de produits, évènements sportifs, culturels, écocitoyens ouverts au public… Les formules de communication basiques perdant en efficacité. La course à l’originalité entre les entreprises est maintenant lancée. 🏁


Le social commerce monte en puissance

Les boutiques en ligne et l’e-commerce se sont généralisés, mais saviez-vous qu’ils sont quasiment indissociables des réseaux sociaux ? Cela peut vous paraître logique : on imagine bien qu’une entreprise publiant sur Facebook va, à chaque post, joindre un lien vers son e-shop.

C’est d’ailleurs ce que l’on appelle les shoppable posts. Cette tendance s’est tellement répandue que beaucoup d’entreprises opèrent une dématérialisation complète de leurs boutiques. Plus impressionnant encore, il n’y a parfois même pas besoin d’avoir son site internet pour vendre en ligne !

Instagram et Pinterest ont développé des services permettant d’acheter des produits sans même quitter la plateforme. « Instagram Checkout », pour Instagram (étonnant !) et « Shop The Look », pour Pinterest, offrent la possibilité de chercher des choses à acheter directement sur le social media correspondant. Désormais, le marché digital est aussi tangible que le marché « physique ».

Naturellement, ces liens envahissent également les messageries privées. Maintenant, entre deux de vos conversations sur Messenger, vous pouvez apercevoir des liens vers des boutiques ou des applications mobiles à télécharger.

Et souvent, incroyable ! Le produit ou l’application correspond à une de vos passions, dont vous parliez dans une de vos conversations en ligne. N’est-ce pas une bienheureuse coïncidence ? 😇

Le social commerce monte en puissance


Les tendances digitales à suivre en 2020

Les tendances digitales ont bien changé. Des géants comme Facebook perdent en influence, tandis que des réseaux sociaux anciennement « modestes » arrivent sur le devant de la scène. Il y aura bientôt un social media pour chaque public, même les enfants.

Pour ceux qui en douteraient, il vous suffit de constater l’apparition de YouTube Kids, pour que vos petits internautes en herbe regardent des vidéos en toute sécurité. Les plateformes d’interactions sociales se personnalisent, de même que les campagnes de publicité, de plus en plus créatives et remarquables.

Les grandes marques se mêlent au public sur les réseaux, allant jusqu’à s’engager dans de grandes causes pour attirer la sympathie et améliorer leur e-réputation. Vos grands-parents s’arracheraient peut-être les cheveux en voyant notre société actuelle, cependant, il n’y a plus de doute possible. Un nombre toujours croissant d’activités arrivent en ligne, partiellement ou totalement.

Discussions, jeux, commerces, informations, divertissements… On peut quasiment tout trouver, tout acheter et tout vendre, à n’importe qui dans le monde. La culture digitale est bien présente, et elle est en constante expansion.

Nous sommes de plus en plus nombreux dans le monde à être connectés. Que vous soyez un marketing manager, un influenceur ou un simple internaute, vous avez de bonnes chances d’avoir une raison de suivre les tendances en ligne. Comprendre la stratégie digitale et le web marketing deviendra bientôt un atout indispensable, aussi bien pour notre vie personnelle que professionnelle.


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.