Comment créer une application mobile quand on ne sait pas coder ?

application

Tout le monde – ou presque – possède désormais un smartphone. Pour votre entreprise, vous aimeriez distribuer une application mobile. Ou bien, vous avez une idée d’appli à exploiter. Mais comment faire si vous ne savez pas coder ?

L’idée que vous avez pour votre application risque de tomber aux oubliettes (ou exploitée par un autre avec la même intuition) si vous ne vous lancez pas.

Ne laissez pas le vent du doute éteindre la lumière qui est en vous. 🪔

Aujourd’hui, il est possible de créer une application sans avoir une seule ligne de code à taper.


Pourquoi vouloir créer une application ?

Dans notre vie quotidienne numérique, nous avons besoin d’une application pour régler de nombreux problèmes, ou nous accompagner dans nos tâches quotidiennes.

Vous avez eu l’idée du siècle sur une application qui n’existe pas encore. Autre possibilité : vous souhaitez développer une application interne pour vos équipes. Elle pourrait fluidifier vos processus et faciliter les échanges entre elles. Le but : gagner en efficacité et en productivité dans votre entreprise. Peut-être permettre de gérer à distance certains dossiers et permettre à chaque collaborateur de connaitre leur avancée.

Vous pourriez aussi vouloir un app destinée à vos prospects et clients. Celle-ci leur apporterait de la valeur ajoutée et faciliterait aussi le processus de commande. Elle pourrait aussi les informer de nouvelles promotions par une notification push. Ou bien, leur indiquer une opération spéciale en cours dans une succursale lorsqu’ils passent près de celle-ci.

Bref ! Il y a des tas de fonctionnalités auxquelles vous pourriez penser qui ne sont possibles qu’avec l’utilisation d’une application pour iOS ou Android.

Étape 1 : L’idée


Les différentes étapes de la création d’une application

Avant de vous lancer dans le processus, prenez connaissance des différentes étapes à suivre pour réussir le développement de votre application.


Étape 1 : L’idée

Toute création nait d’une idée. Saugrenue pour les uns, irréalisables pour les autres, l’idée est la genèse de tout projet.

C’est le cas pour une application. Vous avez une idée et une application voit le jour dans votre esprit.

Tout n’est pas encore clair et il est essentiel de laisser mûrir cette idée. Mais le point de départ est là. 💡

Étape 2 : La réflexion


Étape 2 : La réflexion

Cette étape est cruciale, car sinon vous allez perdre un temps précieux à l’étape suivante.

Cette phase doit vous permettre de développer les caractéristiques de votre cible. Sur le même papier (ou cahier), dessinez votre public cible. Est-ce des jeunes ou des adultes ? Plutôt un public féminin ou masculin ? Vous l’aurez compris, tout doit être noté.

Ensuite, essayez d’expliquer l’utilisation de l’application. Imaginez comment elle fonctionne et détaillez-le. Vous pouvez utiliser un logiciel de carte mentale pour cela, comme Xmind par exemple.

Ayant défini la cible et les fonctionnalités, posez sur le papier les premières pistes pour le visuel que vous souhaitez pour votre application. Comment l’interface peut-elle séduire la cible ? Comment peut-elle permettre la réalisation des fonctionnalités de la manière la plus simple et la plus intuituve possible.

Pour finir cette étape de réflexion, choisissez sur quelle plateforme vous voulez voir votre application. La majorité des appareils sont sous Android, mais les utilisateurs sur iOS ne sont pas à négliger : ils ont des comportements d’achat différents, plus réguliers.

Étape 5 : La publication


Étape 3 : Le développement

C’est la partie qui semble la plus difficile quand on ne sait pas coder.

Pourtant vous allez découvrir, dans quelques lignes, que vous pouvez même développer votre application sans savoir coder. (Mais on y revient après.)


Étape 4 : La phase de test

Nouvelle étape cruciale. Les tests de vos « cobayes » vont permettre de remédier aux différents problèmes rencontrés.

Ne zappez pas cette étape, car vous ne pouvez pas distribuer à vos clients une application inachevée ou emplie de bugs.


Étape 5 : La publication

Enfin ! Tout est bon. Vous pouvez proposer votre application sur les différentes plateformes.

Une fois celle-ci validée, vous ne serez qu’au tout début du voyage, en réalité… Car, vous pouvez avoir la meilleure application de l’univers, elle est inutile si personne ne le sait ! Vous aurez déjà, avant sa sortie, commencé la promotion, teasé sa disponibilité prochaine.

Quand celle-ci peut être téléchargée sur les stores, vos efforts de communication ne devront jamais tarir ! Sans cela, votre création tomberait bien vite dans le puits de l’oubli, comme des centaines de milliers d’applications avant elle.

Mais, en ce qui concerne notre sujet d’aujourd’hui, voilà donc un processus à respecter pour votre projet.

Apprendre le code


Comment développer son application ?

Enfin ! Vous attendiez la méthode depuis le début de l’article. En fait, il y en a 3.


Faire appel à un développeur

C’est la solution qui vous prendra le moins d’énergie puisque vous allez passer la main.

Toutefois, vous devez avoir un budget conséquent et bien connaître vos besoins pour les transmettre au développeur. Pour cela, vous allez transformer ce que vous avez étudié à l’étape 2 en un cahier des charges.


Apprendre le code

La méthode la plus longue, mais si vous avez de nombreuses heures devant vous, penchez-vous sur les solutions proposées par Apple et Google.

Ces multinationales vous proposent des kits de développement. Android Studio est gratuit. XCode, d’Apple, demande l’acquisition d’une licence annuelle en tant que développeur.

Mais tout n’est pas simple, le langage est différent selon la plateforme choisie.

Si vous voulez en faire votre métier, ce peut être intéressant. Vous trouverez des ressources documentaires à foison sur le web, et vous pouvez suivre une formation. (Sur une plateforme comme Tuto, par exemple.)

Vous l’aurez compris, c’est très chronophage et – si ce n’est pas par passion – le risque de lâcher en cours de route est grand.

Les avantages des sites d’aide à la création d’application


Utiliser un logiciel ou web-appli pour la création de l’application sans codage

C’est le terme à la mode ces temps-ci : le no-code, ou low-code.

C’est la solution ultime si vous ne savez pas coder et que vous souhaitez rapidement créer votre application sur différentes plateformes.

De nombreux sites vous proposent de concevoir votre application à l’aide de nombreux codes déjà développés. Vous ajoutez des actions au sein de votre application d’un simple clic.

Le visuel est également simple à créer à l’aide de nombreux thème au choix.

Voici quelques-uns des sites qui sont en vogue :

  • GoodBarber : une référence,
  • Appligo : très simple d’utilisation,
  • Swiftic : un des leaders du marché,
  • Appsbuilder : misant beaucoup sur le visuel,
  • Mobincube : très abordable.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’utiliser un outil de création d’application ?

Il est maintenant très simple de développer une application sans savoir coder.

Toutefois, avant de vous lancer, il est intéressant de savoir où vous mettez les pieds.


Les avantages des sites d’aide à la création d’application

Le plus important est de pouvoir créer une application sans connaître le code.

Un autre avantage, et non des moindres, est la rapidité de création. Grâce aux thèmes et fonctions proposés, vous réalisez une application en un tour de clics.

Pas besoin de refaire votre application pour une autre plateforme.

Votre application est publiable sur Android ou IOS, toujours en quelques clics. C’est votre souris qui va chauffer !

Cette facilité de création vous permet de modifier très facilement votre application après les retours de la phase de test.

Pour finir, un avantage important est le coût. Vous n’aurez qu’un abonnement mensuel à payer, très loin des coûts liés à l’embauche d’un développeur qualifié.

Les inconvénients


Les inconvénients

Parce qu’il ne faut pas les cacher et qu’il est important de connaître où l’on va.

Mise à part l’anecdotique jalousie du développeur si vous en avez un dans vos proches, il y a des inconvénients à cette solution.

Par exemple : la question de la propriété !

En effet, regardez bien les conditions générales pour savoir comment ça fonctionne. Certains sites gardent l’entier contrôle sur la propriété de votre appli quand d’autres partagent le code source que vous avez indirectement créé sur leur site. Alors si vous souhaitez changer de site pour créer votre application, vous pouvez perdre tout votre travail.

Second point où la réflexion est importante, les fonctionnalités. Certains sites sont très limités dans les possibilités quand d’autres en offrent beaucoup, parfois en option.

Le coût peut alors vite grimper. Rassurez-vous, il sera toujours moins important qu’un développeur, mais il doit être pris en compte. C’est là que l’étape de réflexion est cruciale, car elle influera le choix du site que vous utiliserez et qui offrira le meilleur rapport qualité/prix.

Et puis, vous ne pouvez pas tout faire avec ces solutions no-code ou low-code. Si vous désirez que votre application réalise quelque chose de tout à fait inédit, ce ne sera pas forcément le bon choix. Ou bien, il faudra peut-être jumeler les deux solutions : du no-code pour les fonctionnalités générales et l’affichage, et du code propriétaire sur un serveur web auquel l’application accèderait au travers d’une API. Mais là, ça devient forcément plus technique !

Les inconvénients

Il n’empêche qu’aujourd’hui, tout le monde peut créer une application. Même sans connaître le code. De nombreux sites offrent la possibilité de façonner une application selon ses souhaits.

Et vous, quelle solution vous semble la plus appropriée pour vos projets d’application mobile ?


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.