Comment animer un webinar avec succès ?

webinar

Proposer un webinar, ou webinaire pour les défenseurs de la langue française, peut être très bon pour votre activité. Toutefois, l’animer peut en bloquer plus d’un.

En effet, soit par peur de ne pas savoir quoi dire, de vous embrouiller les pinceaux, soit par méconnaissances techniques, vous ne passez pas le cap.

Animer un webinar peut paraître comme un mur insurmontable. Mais si possédez la bonne méthode, vous aurez la clé pour ouvrir la porte et traverser cette cloison sans peine.

Vous avez déjà participé à des webinars et vous les avez trouvés convaincants ? Vous avez les capacités d’en faire de même !

Pour vous accompagner et vous permettre de réaliser cette performance bénéfique pour vos affaires, je vais vous présenter la démarche à suivre pour réussir votre webinar. 🏆

Déterminer le sujet


Les préparatifs

Cette phase est primordiale. C’est évident : pour préparer un bon gâteau, il faut suivre une recette. Avant de se lancer, il est bien de tout préparer pour ne pas chercher les ingrédients. 🥧

C’est le cas pour un webinar. Je vais donc vous donner les bons ingrédients pour réussir ensuite votre présentation.


Déterminer le sujet

Pour que votre webinar se passe sans accroc, vous devez l’avoir bien préparé en amont.

Ce n’est pas encore le moment de préciser point par point de quoi vous allez parler ou ce qu’il va se passer, mais il faut établir un sujet, une ligne directrice.

Attention à choisir un sujet porteur : il doit répondre à un réel besoin. Ne vous basez pas uniquement sur votre ressenti pour cela, mais étudiez les questions les plus posées dans les moteurs de recherche, dans des groupes, à votre service client, dans votre communauté. Si votre offre, et donc votre webinaire, ne répond pas à une demande claire, les résultats pourront être très décevants.

Ce sujet est donc le cœur de votre webinar. C’est lui qui attire, interpelle. Une fois que vous le tenez, passez à la suite.

Élaborer un plan de webinar


Définir son public cible

Une fois le sujet en poche, il est important d’identifier précisément son public cible. Comprenez que vous ne parlez pas de la même façon avec des entrepreneurs ou avec des étudiants. Vous n’utilisez pas les mêmes tournures de phrases si vous parlez à des spécialistes du codage ou des développeurs débutants.

Mais cela va bien plus loin que des éléments de langage ! Vous devez avoir défini la douleur de votre cible, ses freins, ses motivations et même son histoire.

Prenez donc une feuille de papier et détaillez tous les critères qui établissent le portrait-robot de votre auditoire.

Une petite astuce : trouvez une photo sur le web d’une personne représentant au mieux votre public cible, votre persona. Gardez-la dans un coin, vous verrez comment l’utiliser dans quelques lignes.


Élaborer un plan de webinar

C’est une étape cruciale qui va vous permettre d’avoir une ligne de conduite. Ce plan, ou squelette, de votre webinar lui permettra de couler comme une rivière dans son lit. Vous éviterez ainsi l’inondation si vous ne le respectez pas.

Posez rapidement les points importants dans l’ordre que vous souhaitez. N’écrivez pas un discours complet, sinon vous risqueriez de ne plus lâcher votre feuille et de perdre l’échange avec votre public. Marquez juste les sujets et les chiffres ou informations à ne pas oublier.

Je commence toujours par une présentation et un accueil de chacun d’environ 10 minutes. Cela me permet de mettre en avant les points importants que je vais détailler et accueillir tout le monde. C’est une partie très importante pour retenir, dès les premières minutes, son audience.

Si jamais vous avez des intervenants, proposez-leur un temps de 15 minutes maximum. Sinon c’est à vous de jouer et de développer vos points.

Enfin, la conclusion précède un temps de questions et réponses d’environ 10 minutes. Ce n’est pas très long, mais un webinar n’est pas une séance de questions-réponses. Vous pouvez toujours proposer cette partie a posteriori, en bonus. Mais, dans tous les cas, quelques questions peuvent permettre d’expliquer certains points qui n’auraient pas été compris.

Enfin, vous devez avoir votre ligne de route, votre scénario sur papier, comme un réalisateur avant de préparer son film.

Retenez qu’en moyenne un webinar efficace dure entre 45 et 75 minutes. Au-delà, il est plus difficile de fidéliser son auditoire.

Tester le contenu du webinar


Préparer des pointes d’humour

Pour rythmer votre webinar et éviter qu’il ne soit trop scolaire, il est de bon ton de déposer des petites pointes d’humour par-ci par-là. 😁

La meilleure façon de le faire : se créer une liste de punch lines en rapport avec votre sujet.

Ainsi, en fonction de votre avancée, vous pourrez les disséminer pour vous relancer.


Tester le contenu du webinar

Une fois que vous avez tout mis en place, testez votre contenu, et surtout l’enchainement des différentes parties. Ainsi vous pouvez le moduler, pour améliorer sa fluidité.

Enfin, cette phase de test permet aussi de bien caler la technique. Vous ne souhaitez pas un résultat médiocre donc vous allez :

  • tester votre micro et le son ;
  • vérifier la qualité de la caméra ;
  • trouver le lieu adéquat (calme, fond uni) ;
  • faire un webinar blanc (un test).

Si la technique vous fait peur, faites-vous aider pour avoir deux mains supplémentaires qui vous accompagnent.

Le webinar


Le prélancement

Cette phase peut coïncider avec celle de préparation. Si vous avez réussi à bien vous organiser, vous pouvez la lancer pendant la phase de test.

Pour un webinar de qualité, utilisez la plateforme qui convient à votre contenu : Livestream, Demio ou, tout simplement, Zoom.

Enfin, la communication est importante. Si vous voulez du public, il va falloir vous retrousser les manches !

Tous les canaux sont bons pour faire votre promotion :

  • newsletters,
  • différents réseaux sociaux,
  • presse locale ou spécifique,
  • publicités.

Pour plus d’efficacité, il est bien de créer une landing page. Celle-ci va permettre de capter les adresses e-mails pour prévenir et envoyer les codes d’accès. De plus, vous pouvez vous rendre compte de l’engouement. Pour vous inspirer, voyez cette landing page de Swello. 😊

Cette phase de promotion peut démarrer très tôt. Vous comprenez donc pourquoi elle peut facilement s’imbriquer avec les précédentes.


Le webinar

Le jour J est arrivé et plus question de reculer. Il va falloir vous lancer. 🚀

Vous êtes installé, tout fonctionne et vous avez un assistant si besoin.

Le déroulement du webinar


Vous n’êtes pas tout seul devant votre caméra

Premier point : n’oubliez jamais que vous n’êtes pas isolé. Même si vous vous sentez seul devant votre ordinateur ou votre caméra, vous avez un public. Vous discutez, échangez, parlez.

Rappelez-vous votre cible. Mon conseil est de ressortir la photo que vous aviez mise de côté et de la scotcher juste au-dessus ou dessous votre caméra. Vous allez lui parler !

C’est d’ailleurs un bon moyen pour bien fixer l’objectif et combattre la timidité qui nous affecte souvent quand on parle à une caméra.

Imaginez ainsi que vous échangez avec un ami : c’est le bon ton à adopter.


Le déroulement du webinar

Tout au long de votre webinar, n’oubliez pas de suivre votre plan et de vous y tenir. Attention à ne pas trop dévier de route. Vous le pouvez, mais légèrement, et si vous vous sentez capable de reprendre votre fil d’Ariane.

N’oubliez pas, dans votre développement, d’attirer l’attention de votre public. Pour ne pas la perdre, pensez à :

  • placer vos notes d’humour ;
  • faire participer votre audience avec des questions-réponses ;
  • proposer des illustrations ;
  • partager des exemples et des mises en situation.

Enfin, si vous avez des intervenants externes, rappelez-vous bien de limiter leur temps pour toujours garder le plus de fluidité possible.

Le déroulement du webinar


Après le Webinar

Vous venez de terminer, de dire au revoir à tout le monde. Pour que l’effet de votre webinar soit complet et perdure, quelques efforts supplémentaires comptent.

Une séance complémentaire de questions-réponses peut suivre : ce n’est plus le webinar, mais un bonus que vous offrez à votre audience.

Ensuite, une fois la connexion close, pour partager au plus grand nombre et laisser une trace dans l’esprit de votre auditoire, vous leur proposez de voir votre vidéo en replay. Avec celle-ci, vous pouvez proposer des bonus complémentaires, des cadeaux sous différentes formes. C’est une promotion qui porte ses fruits. 🎁

Enfin, si vous envisagez de réitérer ce type d’opération, évaluez votre prestation pour l’améliorer. Ainsi vous pourrez faire progresser :

  • les conversions,
  • le temps de présence de votre audience (en identifiant à quels moments ceux-ci décrochent),
  • vos contenus (en exploitant un questionnaire que vous pouvez envoyer à chaque participant).

Conclusion

Votre prochain webinar va pouvoir prendre forme ! 💪

Vous êtes maintenant apte à tout mettre en place, préparer le lancement et effectuer un webinar qui captera et convertira votre audience.

Mais quel sera le sujet de votre prochain webinar ? Partagez vos projets en commentaires. 😊


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.