Comment les réseaux sociaux permettent-ils de recruter la perle rare ?

recruter

En tant que fondateur d’une entreprise ou gestionnaire du personnel, vous connaissez l’importance d’un bon recrutement. Aujourd’hui, les réseaux sociaux apportent une nouvelle dimension au monde des ressources humaines pour recruter plus finement.

Pour certains domaines, une annonce sur Pôle Emploi et quelques entretiens peuvent suffire. Mais il existe des postes stratégiques, pour lesquels vous n’avez pas le droit à l’erreur. Vous devez alors absolument trouver des collaborateurs fiables. Ceux qui participeront à la propulsion de votre société. Ceci grâce à des valeurs essentielles et des compétences bien spécifiques. Dans ce cas-là, faire l’impasse du recrutement 2.0, c’est prendre le risque de passer à côté de la perle rare.

Utiliser les réseaux sociaux pour le recrutement convient-il vraiment à votre situation ? Vous hésitez à mettre en route un nouveau process ? Vous vous demandez si cela vaut la peine de vous lancer ?

Une visibilité auprès des professionnels en activité


Visibilité, interactivité et dynamisme grâce aux réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ne se substituent pas à l’offre d’emploi classique. Ils la complètent. D’après l’APEC, une entreprise sur deux a eu recours aux réseaux sociaux dans le cadre du recrutement, en 2017. La charge des recruteurs étant déjà bien dense, on imagine qu’ils ne surfent pas sur Internet pour passer le temps. Il y a donc forcément un véritable intérêt professionnel à utiliser les réseaux sociaux.

Mais alors, quel est le « petit plus » des réseaux sociaux ? Qu’ont-ils de si spécial que les autres moyens de recrutement n’ont pas ? 🤔


Une visibilité auprès des professionnels en activité

Eh oui ! Les candidats intéressés par votre proposition ne sont pas forcément au chômage. On imagine facilement les actifs faire défiler leur fil d’actualité Facebook ou LinkedIn, bien plus que les annonces Pôle Emploi. En outre, les personnes ayant trouvé un travail continuent à naviguer sur ces applications si addictives. Alors que la majorité ne trouve pas forcément amusant de se balader sur les pages de recherche d’emploi… quand ils en ont déjà déniché un !

On retrouve également, sur ces réseaux, les freelances. Ces derniers ont le réflexe de chercher des opportunités via les réseaux sociaux, beaucoup moins sur un site d’offres généraliste.


Un bon moyen d’attirer la jeune génération

Les jeunes adultes qui sortent actuellement de formation ont grandi avec un smartphone à la main. Les applications et les réseaux sociaux font partie de leur quotidien.

La plupart des écoles propose des modules pour parfaire leur profil professionnel LinkedIn et Viadeo. Certains jeunes en oublient même qu’il existe un site d’annonces du ministère dédié…

Les réseaux sociaux pour fédérer une équipe dès sa constitution


Les réseaux sociaux pour fédérer une équipe dès sa constitution

Un profil d’entreprise sur un réseau social permet de véhiculer les valeurs qui vous caractérisent, de faire valoir votre image. Et ce, dans un contexte professionnel interne : vous ne cherchez pas à vendre des produits à des clients.

Vous travaillez uniquement sur votre stratégie de management, sur l’ambiance que vous souhaitez dans votre entreprise.

Un contact plus souple


Une approche plus personnalisée

Recruter par les réseaux sociaux casse les codes habituels. On met l’accent sur l’interactivité, la personnalisation. On sort du formel courrier avec lettre de motivation et CV.

Les interfaces invitent les abonnés à plus de dynamisme et d’originalité dans leur présentation. On parvient à se faire une image un peu plus personnelle d’un candidat sur sa page LinkedIn que par un CV classique.

80 % des entreprises disent jeter un œil au profil d’un potentiel collaborateur sur les réseaux sociaux (source YouGov). On peut apprendre des choses qui révèlent des valeurs opposées à celles de l’entreprise.

Scinder vie personnelle et professionnelle est un peu moins évident avec le net… ✂


Un contact plus souple

Les réseaux sociaux se sont tellement démocratisés qu’interagir sur ces plateformes est devenu naturel.

On se sent plus à l’aise, on établit un rapport de collègue à collègue qui favorise un contact plus décontracté. Mais ce sera vous, recruteur qui donnerez le ton. Si vous le souhaitez, vous pourrez partir sur un échange, semblable à celui que vous utilisez lors d’un entretien.

Cela vous permettra de faire un tri, plus optimisé, des personnes que vous souhaitez rencontrer en direct. 📌

Facebook et son nouvel outil : offres d'emploi


Une réserve abondante de candidats à portée de clic

Lorsque vous diffusez une offre d’emploi sur votre profil recruteur, vos contacts vont pouvoir la partager, pour toucher ainsi un grand nombre de personnes. Il s’agit d’une forme de bouche-à-oreille. Mais celui-ci a l’avantage d’être ciblé à une catégorie professionnelle.

Vous avez également la possibilité de taguer des profils potentiellement intéressants, pour vous constituer une base organisée en catégories de postes. Vous pouvez envoyer un message groupé ou personnalisé aux personnes qui ont retenu votre attention.


Quels réseaux privilégier ?


LinkedIn en top position

Au niveau professionnel, LinkedIn est votre meilleur allié. Pour l’instant, en tout cas. Ses fonctions dans son abonnement gratuit permettent aux candidats d’être créatifs et actifs. Il est facile de montrer le fruit de son travail, si une vidéo ou un portfolio web est compatible avec le métier.

Secteur géographique, mot-clé, niveau d’expertise, vous pourrez entrer vos critères pour une recherche efficace et pertinente. Si vous cherchez une pépite à l’international ou avec des compétences très spécifiques, LinkedIn est le réseau parfait.


Viadeo, toujours en vogue, mais un peu trop bridé

Les fonctionnalités gratuites de ce réseau sont malheureusement un peu limitées. Ce qui est dommage, vues les difficultés que ce support rencontre pour contrer son grand frère américain LinkedIn, mené de main de maître par Microsoft.

Si vous souhaitez simplement diffuser une annonce et attendre les retombées, Viadeo vous conviendra. Encore mieux si vous avez besoin de personnel administratif ou de commerciaux sur l’hexagone. Mais si vous voulez rechercher et contacter vous-même des professionnels, vous passerez à côté de tous ceux qui n’ont pas opté pour la version payante.


Twitter pour certains domaines

Si vous avez beaucoup de followers qui suivent votre actualité, vos offres d’emploi pourront toucher un grand nombre de personnes. Pour chasser des profils, entrez vos mots-clés et vous augmenterez facilement votre vivier de professionnels, en passant de communauté en communauté.

Ce réseau est plus adapté pour recruter dans certains secteurs, comme la tech ou la presse.


Facebook et son nouvel outil : offres d’emploi

Avec 33 millions d’utilisateurs actifs en France (source Facebook), Facebook ne cesse d’accroître ses fonctionnalités.

Une catégorie « offres d’emploi » vous permet de diffuser votre annonce d’embauche et de toucher un très large panel.

Prenez soin d’ajouter un email, un téléphone ou un profil LinkedIn, afin que les postulants puissent avoir un moyen de vous contacter, autre qu’avec leur profil personnel Facebook.

Facebook et son nouvel outil : offres d'emploi


Snapchat, pour toucher les jeunes

Snapchat est le réseau numéro un des moins de 25 ans. Si vous êtes à l’affût de renouveau pour votre entreprise, c’est ici qu’il faut être. Ce réseau social fonctionne avec de courtes vidéos éphémères auxquelles on ajoute un peu de texte.

Un moyen moderne et dynamique de poster une offre d’emploi !


Le recrutement via les réseaux sociaux est-il fait pour vous ?

Utiliser les réseaux sociaux est en pleine expansion et ce système est en passe de devenir incontournable. Ajouter le social media à votre arc de recruteur est une perspective qui s’avérera efficace, si vous remplissez au moins l’une de ces conditions :

  • les valeurs portées par le candidat ont autant d’intérêt que ses compétences académiques ;
  • votre recherche est pour un profil pointu, particulier ou atypique ;
  • les CV papiers s’avèrent insuffisants dans votre branche ;
  • vous avez besoin d’optimiser votre système de recrutement ;
  • vous voulez garder sous le coude des profils intéressants, à jour, et pouvoir les contacter facilement ;
  • de jeunes recrues seraient préférables pour votre poste à pourvoir ;
  • vous voulez dynamiser, assouplir et diversifier vos moyens de communication ;
  • votre recruteur est un adepte des réseaux sociaux ou il a compris l’intérêt qu’il y trouvera ;
  • vous souhaitez en savoir un maximum sur les candidats, pour ne proposer un entretien qu’à la crème de la crème.

Pour se lancer sans crainte, community manager et ressources humaines peuvent travailler de concert.

Si vous n’avez pas tout ce monde-là sous la main, proposez à la personne en charge du recrutement de se former. On parle ici d’une formation courte, voire de lectures de qualité accompagnées de quelques tutoriels en ligne.

Vous avez certainement déjà développé votre visibilité internet grâce aux réseaux sociaux. Il ne vous reste plus qu’à exploiter ces mines d’or pour optimiser et faciliter le recrutement de vos collaborateurs !


Vous aimerez à coup sûr ces articles :

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Tous les champs comportant une étoile (*) sont obligatoires.